Melun : le maire porte plainte après le saccage de l'école par des enfants

FAITS DIVERS
SEINE-ET-MARNE – Samedi 22 enfants, âgés de 5 à 13 ans, ont vandalisé une école maternelle à Melun. Les auditions de ces vandales ont eu lieu lundi. Mineurs, ils risquent des mesures éducatives.

Après la stupeur, place aux actes. Le maire Les Républicains de Melun, en Seine-et-Marne, a annoncé qu'une plainte avait été déposée contre X après le saccage d'une école maternelle de la ville.

Pots de peinture et meubles renversés, colle et crayons de couleurs répandus sur le sol, livres arrachés... 22 enfants se sont attaqués samedi aux salles de classe. L'un des participants a d'abord cassé une vitre avec un extincteur avant de faire entrer ses compères. Agés de 5 à 13 ans, certains d'entre-eux ont fréquenté l'établissement.

Les enfants auditionnés

Interpellés au moment des faits, les 22 vandales ont été auditionnés lundi. Tous mineurs, ils encourent des mesures éducatives, a précisé le parquet de Melun. La mairie attend désormais la fin de ces auditions pour porter plainte nominativement car "les parents sont responsables civilement de leurs enfants et doivent réparer les dégâts".

"Nous souhaitons que ces dégradations ne soient pas à la charge seule de la ville et voulons que les casseurs payent pour ce qu’ils ont commis", prévenait déjà dimanche la mairie (LR) de Melun au Parisien.

Les parents responsables selon le Code civil

Interrogé par BFMTV, Jean-Claude Radier, avocat spécialiste des assurances, précise que "le père et la mère, en tant qu'ils exercent l'autorité parentale, sont solidairement responsables du dommage causé par leurs enfants mineurs habitant avec eux", au nom de l'article 1384 du Code civil.

EN SAVOIR + >> Melun : une école saccagée par des enfants

Sur le même sujet

Lire et commenter