"Je ne vois pas comment mon fils en est arrivé là" : le père de Clément B., arrêté à Marseille pour menace d'attentat, témoigne

FAITS DIVERS
DirectLCI
TERRORISME – Clément B. a été interpellé le 18 avril dernier à Marseille alors qu’il s’apprêtait à commettre un attentat. Son père ne comprend toujours pas comment c’est arrivé. "C’était un bon gamin", affirme-t-il à nos confrères de Vosges matin.

Dix jours plus tard, ce père de famille ne comprend toujours pas comme cela a pu arriver. Son fils, Clément B., 23 ans, arrêté à Marseille alors qu'il projetait un attentat "imminent", était pourtant un "bon gamin". "Il était catholique mais ne s’est jamais rendu aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), comme j’ai pu le lire, explique-t-il à Vosges Matin dans un entretien exclusif. Il s’est ensuite rapidement converti à l’islam (à 14 ans). Mais, c’était un musulman modéré. Il ne buvait pas, ne fumait pas. C’est ce que j’appréciais chez lui. Je le trouvais très clean."

Alors, comment Clément B. s’est-il radicalisé ?  "Je ne vois pas comment mon fils en est arrivé là, se confie encore le père de famille au journal. Vous avez bien constaté que ça fait longtemps qu’il avait disparu." Avant d’ajouter : "Je ne sais pas comment il a grandi pendant cette période. Je n’ai pas grand-chose à dire de ce côté-là et d’ailleurs, je ne l’ai pas vu depuis son arrestation. Cela fait même deux ans et demi que je ne l’ai pas vu du tout."


Pour cet homme qui souhaite rester discret, la gravité des faits oblige, "il y a des choses dites et écrites qui ne sont pas vraies". En premier lieu, le fait qu’un autre membre de la famille soit fiché "S" dans les Vosges. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter