"Mes démons sont complètement morts" : quand Redoine Faïd assurait en avoir fini avec le banditisme

"Mes démons sont complètement morts" : quand Redoine Faïd assurait en avoir fini avec le banditisme

DOCUMENT - En 2010, alors qu'il effectue la promotion de son livre "Braqueur : des cités au grand banditisme", Redoine Faid a assuré sur LCI qu'il en avait fini avec "ses démons". Regardez cet extrait.

Il est l'homme le plus recherché de France. Redoine Faid s'est évadé de la prison de Réau (Seine-et-Marne) dimanche à la mi journée. Une évasion spectaculaire à l'aide d'un hélicoptère et de 2 complices lourdement armés. 

L'homme - braqueur multirécidiviste, condamné à de maintes reprises - purgeait une peine de 25 ans de prison. En 2010, après avoir purgé une première peine, il avait raconté son histoire dans un livre : Braqueur : Des cités au grand banditisme. Il y détaille son expérience de braqueur repenti. Et fait le tour des plateaux télé, et promet que ce temps-là est derrière lui. Un peu fanfaron, déjà : en 2011, il était apparu dans un reportage sur le grand banditisme, où des "caïds de cités" se flattaient d'en remontrer aux voyous "à l'ancienne". Il expliquait face caméra que braquer un fourgon, "c'est le top du top".

Lire aussi

Invité sur LCi, il avait alors assuré que ses "démons étaient morts" et qu'il avait définitivement tourné la page de la délinquance.  Quelques temp plus tard, il fut à nouveau condamné. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Covid-19 : Boris Johnson annonce la fin de l'essentiel des restrictions en Angleterre

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.