Marseille : une fillette portée disparue et sa soeur décédée après avoir été emportées par une vague

Marseille : une fillette portée disparue et sa soeur décédée après avoir été emportées par une vague

HOULE - Un père et ses deux filles ont été emportés par une vague samedi à Marseille. L'une d'elles est portée disparue et l'autre, qui était en arrêt cardio-respiratoire, est décédée dans la nuit.

Trois membres d'une famille ont été emportés par une vague samedi en fin d'après-midi à Marseille. Le père a pu être rapidement sorti de l'eau par un pêcheur. L'une de ses petites filles, âgée de 4 ans, a également été récupérée. Mais l'enfant, en arrêt cardio-respiratoire, est décédée dans la nuit, indique ce dimanche La Provence . La deuxième fillette, âgée de 8 ans, est toujours portée disparue. 

Les recherches se sont poursuivies toute la soirée de vendredi pour tenter de retrouver l'enfant, dans une eau à 12 degrés agitée par une houle de deux mètres et demi. Les pompiers ont déployé sur place des équipes nautiques et terrestres ainsi qu'un hélicoptère. Les policiers sont venus leur prêter main forte, balayant depuis la jetée la mer agitée avec leur lampe torche. Les faits se sont déroulés dans le quartier de la Madrague de Montredon, situé entre le centre de Marseille et les calanques. Mais les recherches n'ont pour l'heure rien donné. 

Onze départements, dont les Bouches-du-Rhône avaient été placés samedi matin en alerte orange pour des vents violents, une vigilance levée dans la journée après l'amélioration des conditions météorologiques. Début février déjà, un homme de 33 ans avait été emporté par une vague et était mort noyé alors qu'il pêchait sur la côte à Marseille.

En vidéo

Météo du 5 mars : 28 départements en vigilance orange

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 390.000 cas positifs en 24h, nouvelle hausse des contaminations

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.