Meurtre de la journaliste Caroline Corvalan : un suspect interpellé et écroué

Meurtre de la journaliste Caroline Corvalan : un suspect interpellé et écroué

FAITS DIVERS – Mercredi 19 novembre, un homme de 25 ans a été mis en examen pour assassinat dans le cadre de l'enquête sur la mort de Caroline Corvalan, journaliste retrouvée démembrée et décapitée sur un trottoir du 18e arrondissement en septembre 2013. Placé en détention, le suspect nie les faits.

Il avait déjà été mis en examen dans ce dossier pour recel de téléphone portable. Mercredi dernier, un homme de 25 ans né en Egypte a été interpellé et mis en examen pour "assassinat" dans l'enquête sur le meurtre de la journaliste Caroline Corvalan, dont le corps avait été retrouvé mutilé le 24 septembre 2013 dans le 18e arrondissement par des ouvriers, a révélé Le Parisien ce vendredi .

Le meurtrier présumé, qui nie les faits a été placé en détention provisoire. Il a demandé un délai pour préparer sa défense et sa présentation devant le juge des libertés et de la détention devrait avoir lieu lundi. Un autre suspect a été interpellé dans le même temps. Entendu par les enquêteurs de la Brigade criminelle chargée de l'enquête, il a finalement été remis en liberté sous le statut de témoin assisté.

Pas de "preuve matérielle"

"Les faits remontent à plus d'un an. Vous imaginez à quel point cette évolution de l'enquête est importante pour les parents de Caroline Corvalan, a a réagi Me François Saint-Pierre, avocat des de la famille de la victime, joint par metronews ce vendredi. Cela étant, la personne qui a été mise en examen, est présumée innocente et elle conteste les faits. Par ailleurs, la preuve parfaite de sa culpabilité n'est pas rapportée. A ce stade, nous n'avons pas de preuve matérielle qui atteste de sa participation. Il faut rester prudent. Les parents de Caroline Corvalan souhaitent la vérité, pas la désignation d'un bouc émissaire. Bien sûr, c'est étape très importante mais la procédure judiciaire est loin d'être achevée. ".

Journaliste pigiste pour France Télévision et Nice Matin notamment, Caroline Corvalan, 33 ans, avait disparu le 19 août 2013. Son corps, décapité et démembré avait été retrouvé un mois plus tard sur un chantier du nord de Paris. L'autopsie avait établi que sa mort était intervenue le 5 ou le 6 septembre.
Originaire du sud de la France, la jeune femme s'était installée dans la capitale quelques années avant le drame. Au cours de derniers mois de sa vie, elle aurait fréquenté des personnes "un peu spéciales" avait fait savoir à l'époque Me Saint-Pierre.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.