Meurtre de Romain Barré à Nantes : cinq mises en examen, le corps de l'agent immobilier toujours introuvable

Meurtre de Romain Barré à Nantes : cinq mises en examen, le corps de l'agent immobilier toujours introuvable

FAIT DIVERS - Cinq personnes ont été mises en examen à divers degrés dimanche dans le cadre de l'enquête sur la mort de Romain Barré, un agent immobilier tué le 28 septembre à Nantes (Loire-Atlantique). Trois d'entre elles ont été écrouées et deux autres font l'objet d'un placement judiciaire.

Ils sont cinq : trois mineurs et deux majeurs. Interpellés vendredi dernier, ces trois hommes et deux femmes sont soupçonnés d'être impliqués, à divers degrés, dans la mort de Romain Barré, un agent immobilier disparu dans la nuit du 27 au 28 septembre à Nantes (Loire-Atlantique).  

A l'issue de leur garde à vue, deux individus âgés de 16 et 19 ans ont été mis en examen pour "meurtre aggravé". Une jeune femme de 18 ans est quant à elle poursuivie pour "complicité de meurtre aggravé". Deux autres personnes, âgées de 16 et 17 ans, sont également mises en examen pour "non dénonciation de crime et non dénonciation de vol et de tentative d'escroquerie, délit d'usage de carte bancaire". Les trois principaux suspects ont été placés en détention dimanche soir. Les deux autres font l'objet d'un placement judiciaire. 

Un pull et un câble de batterie pour tuer la victime

Selon le procureur de la République de Nantes, les deux principaux protagonistes sont passés aux aveux lors de leur garde à vue. D'après leurs déclarations, ils auraient pénétré dans le véhicule de Romain Barré, où ce dernier se serait assoupi après une soirée entre amis dans un restaurant de Nantes.  Les deux jeunes lui auraient alors volé sa carte bleue et son téléphone portable. 

Dix minutes plus tard, relate Ouest-France, ils seraient revenus pour étrangler l'agent immobilier afin d'effacer toute trace de leur passage. Pour y parvenir, ils auraient, selon leur déclaration, utilisé un pull et un câble de batterie trouvés dans la voiture de l'agent immobilier. Ils auraient ensuite jeté le corps de la victime dans la Loire. 

Trois jours après le signalement de la disparition de Romain Barré, sa voiture, une Peugeot 207, a quant à elle été retrouvée  à Bouguenais, une commune voisine au sud de Nantes.  Elle avait été repérée grâce aux images de vidéosurveillance d’un centre commercial, avec plusieurs hommes à son bord. Mais sans Romain Barré. Les suspects auraient également utilisé la carte bancaire de la victime sur un site de ventes en ligne.

Un appel à témoins avait été lancé au lendemain de la disparition de l'agent immobilier pour tenter de le retrouver. Ce lundi, son corps était toujours introuvable. Les recherches se poursuivaient dans la Loire notamment, où il aurait été jeté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : plusieurs ONG mettent en cause la responsabilité des pays riches

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : de l'école primaire au collège, les changements attendus à partir de ce lundi

VIDÉO - Manche : quand les Anglais assistent, consternés, à l'arrivée de centaines de migrants sur leurs côtes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.