"Mon fils n'a jamais été un terroriste" : le père de l'assaillant d'Orly témoigne

"Mon fils n'a jamais été un terroriste" : le père de l'assaillant d'Orly témoigne

TÉMOIGNAGE – Au micro d’Europe 1, le père de l’individu qui s’est attaqué samedi à des militaires de l’opération Sentinelle à Orly assure que son fils "n’a jamais été un terroriste". Selon lui, Ziyed Ben Belgacem se droguait et buvait.

"Mon fils n'a jamais été un terroriste" : le père l’homme qui s’est attaqué samedi à des militaires de l’opération Sentinelle à l’aéroport d’Orly avant d’être abattu a livré au micro d’Europe 1 quelques éléments sur la personnalité de son fils. 

Selon lui, Ziyed Ben Belgacem avait plutôt un profil de voyou dépravé que d’auteur d’attentats. "Jamais il n’a fait la prière", a-t-il expliqué à l’issue de sa garde à vue. "Et il boit. Et sous l'effet de l'alcool et du cannabis, voilà où on arrive."

Toute l'info sur

Attaque à l'aéroport d'Orly

"Il était énervé à l'extrême"

Le père de Ziyed Ben Belgacem, ainsi que son frère, s'étaient présentés d'eux-mêmes au commissariat samedi en fin de matinée. Ils avaient alors été contactés par l'agresseur, qui venait de tirer sur des policiers lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse, une heure et demie avant l'attaque d'Orly.

"Il me téléphone à sept ou huit heures du matin. Il était énervé à l'extrême, même sa mère n'arrivait pas à le comprendre", a précisé le père. "Il me dit : 'Voilà papa, je te demande pardon, j'ai fait une connerie avec un gendarme'. Je lui ai dit : 'Non, moi je ne donne pas mon pardon parce que tu as touché à un gendarme'."

"C'est la fréquentation et la drogue..."

Selon son récit, il a alord tenté de savoir où était son fils, pour venir le voir, mais Ziyed Ben Belgacem a seulement répondu qu'il était "sur l'autoroute", avant de mettre fin à la conversation et foncer vers la banlieue sud, où il volera une voiture avant d'aller à Orly.

"Lorsque j'arrive au commissariat c'est là où j'ai trouvé que la police avait fait son travail. Ils ne m'ont pas dit directement qu'il était décédé. C'est un choc, mais qu'est-ce que vous voulez ? C'est la fréquentation et la drogue... En fin de compte, c'est moi qui paye", a conclu le père.

Lire aussi

En vidéo

Attaque à l'aéroport d'Orly : le récit des faits

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne va décider ce jeudi de restrictions supplémentaires

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.