Montpellier : aidé d'une complice un détenu s'évade, avant d'être rattrapé 30 minutes plus tard

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Aidé d’une complice qui lui a apporté une arme, un détenu a tenté mercredi soir de s’évader lors d’un transfert à l’hôpital de Montpellier. Mais sa cavale n’aura pas duré longtemps.

La cavale aura été de courte durée. Mercredi soir, un détenu de la prison de Villeneuve-lès-Maguelone, dans l’Hérault, a profité d’un transfert à l’hôpital Lapeyronie de Montpellier pour tenter de s’évader. Au moment de remonter dans le fourgon pénitentiaire, une femme a subitement surgi et agressé à coup de gaz lacrymogène les trois gardiens qui escortaient le détenu. 

Ce dernier en a profité pour prendre la fuite, non sans se saisir d’une arme de poing apportée par sa complice. Dans sa fuite, l’individu, âgé d’une cinquantaine d’années et condamné pour blanchiment, croise deux autres agents pénitentiaires et tire dans leur direction, sans les atteindre. 

Une demi-heure plus tard, l’évadé est rattrapé à proximité de l’hôpital par des policiers de la sécurité publique arrivés sur place. Sa complice était toujours activement recherchée ce jeudi. Le SRPJ de Montpellier a été chargé de l’enquête. 

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter