Montpellier : un père poursuivi pour avoir violemment secoué son bébé

FAITS DIVERS
DRAME - Un père de famille a été déféré par un juge d’instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Montpellier pour avoir violemment secoué son bébé de un an alors qu'il était ivre. Il avait quitté les lieux avant que les secours n'arrivent.

Soupçonné d’avoir grièvement blessé son bébé de 1 an à la tête, dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme de 24 ans a été mis en examen pour "violences volontaires sur mineur de 15 ans", par un juge d’instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Montpellier. Le père avait quitté les lieux avant que les secours n’arrivent. Il a été placé en détention provisoire à la prison de Villeneuve-lès-Maguelone.  

Quelles séquelles pour l'enfant ?

Les faits se sont déroulés vers 3 heures, dimanche matin à Matelles, à une quinzaine de kilomètres de Montpellier, raconte Midi Libre . Ivre en rentrant d’une fête de village et ne supportant plus les pleurs de son enfant, le père secoue violemment le nourrisson dans tous les sens. Hospitalisé à l’hôpital Gui-de-Chauliac, à Montpellier, le bébé souffre de blessures importantes au crâne et aux os du visage. Si ses jours ne sont pas en danger, les médecins s’inquiètent cependant des séquelles que pourrait garder l’enfant.

La médecine légale devra établir la gravité des blessures en nombre de jours d'ITT (incapacité temporaire de travail), qui devrait être "très important", a précisé le parquet de Montpellier, cité par le quotidien. Endormie au moment des faits, la mère a été auditionnée par les enquêteurs mais n’aurait pas été mise en cause.
 

Lire et commenter