Morbihan : la "nounou" chargée de s’occuper de Babe tue la truie et la congèle

Morbihan : la "nounou" chargée de s’occuper de Babe tue la truie et la congèle
FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS – Une femme de 47 ans a été mise en examen mercredi à Vannes pour "abattage d’un animal dans des conditions illicites" et "abus de confiance". La quadragénaire est soupçonnée d’avoir tué une jeune truie dont on lui avait provisoirement confié la garde et de l’avoir congelée dans le but de la manger.

Elle avait été sauvée in extremis de l’abattoir, alors qu’elle n’avait que deux mois, pour partir vivre chez sa nouvelle maîtresse à Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan). Apprivoisée, Babe était alors devenue un véritable animal de compagnie pour Laurence Sourdon, également responsable de l’association de protection animale Le paradis de la dernière chance. 


Mais en novembre dernier, Laurence Sourdon déménage, direction Allaire, à 11 km de chez elle. N'ayant pas encore de terrain pour accueillir le mammifère, elle décide alors de le placer sous contrat de garde chez une femme de 47 ans, le temps de lui trouver une place adéquate. Malheureusement, elle ne reverra jamais sa truie vivante. 

Impossible d'aller voir l'animal

A plusieurs reprises, Laurence Sourdon échange par mails avec la nounou pour prendre des nouvelles de Babe. Celle-ci la rassure et lui raconte même des anecdotes. "Elle m’a même dit qu’elle s’était sauvée deux fois et que l’enclos avait été renforcé", raconte la propriétaire à Ouest France, qui a révélé cette affaire. Mais quand Laurence Sourdon demande plusieurs fois à venir voir le quadrupède, elle ne parvient pas à obtenir de rendez-vous. 


Et pour cause. "La mise en cause a plus le profil d’une arnaqueuse que celui d’une honnête femme à qui l’on peut faire confiance, confie une source proche du dossier à LCI. Elle vendait, semble-t-il, des huîtres tombées du camion…". 

Dans le congélateur

Folle d’inquiétude pour sa truie, Laurence Sourdon se rend plusieurs fois sur place et finit par découvrir l’animal... dans le congélateur de la nourrice. "C’était son animal de compagnie, elle le retrouve mort et découpé, visiblement par celle qui en avait la garde et qui avait l’intention de le cuisiner...", précise notre source. Une plainte a été déposée par la propriétaire de Babe le 31 décembre 2016. 


Mercredi 4 janvier, après avoir été entendue par les gendarmes, la nounou a été mise en examen pour "abattage illégal d’un animal dans des conditions illicites" et "abus de confiance". Elle a également été mise en examen pour "escroquerie" dans l’affaire de vente de mollusques. La quadragénaire sera prochainement convoquée devant le tribunal correctionnel de Vannes pour répondre de ces délits. Joint par LCI ce jeudi, le greffe indique que, pour l’heure, aucune date n’a été fixée. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter