Mort d'un enfant dans un accident d'ascenseur : "On a entendu une femme crier ‘Aidez mon fils !’"

FAITS DIVERS
DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Un petit garçon de 4 ans est mort vendredi dans un accident d'ascenseur dans un centre commercial à Argenteuil. "Ça s’est passé très vite, on a cru à un attentat au début", a raconté une femme ayant assisté à la scène au micro de LCI.

"Ça s’est passé très vite." L'émotion est encore vive au lendemain de l'accident d'ascenseur qui a causé la mort d'un garçon de 4 ans dans le centre commercial Côté Seine à Argenteuil (Val d'Oise). Interrogée au micro de LCI, une femme ayant assisté à la scène a raconté vendredi la confusion qui régnait au moment du drame.


"Il y a eu un mouvement de panique, il y a eu des cris, a-t-elle confié. On a entendu simplement une femme qui criait ‘Aidez mon fils !’ et on a vu l’ascenseur qui était coincé entre les deux étages. On ne savait pas vraiment ce qui se passait.

Et d'ajouter, visiblement encore très émue : "On a cru que c’était un attentat au début. Ce n’est qu’après qu’on a compris qu’un enfant était bloqué entre les deux étages. On a vu des gens sauter pour essayer de l’aider, mais malheureusement on a compris que c’était trop tard. On n’a pas eu le temps de réaliser".

Au début on a cru que c’était une attaque avec un tireur arméUn témoin de la scène

Un peu plus tôt dans la matinée, une commerçante s'est également confiée sur ce drame : "On a entendu des hurlements, les gens passaient avec des enfants. Au début on a cru que c’était une attaque avec un tireur armé donc a fait rentrer les gens dans la pharmacie en fermant le store ce qui est l’acte de sécurité". 


Ce n'est qu'au moment de l'annonce de l'évacuation du bâtiment qu'elle a réalisé ce qu'il se passait vraiment. "Les gens du centre commercial nous ont demandé d’ouvrir et d’évacuer donc on est partis tout de suite. C’était choquant, très choquant vraiment".


Environ un millier de personnes ont été évacuées du centre commercial dans la foulée de l'accident, a précisé la préfecture. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place. 

En vidéo

"On est très choqués" : un témoin raconte l'accident d'ascenseur

Enquête ouverte pour homicide involontaire

L'enfant est mort peu avant 19h, alors qu'il se trouvait dans le centre commercial. Selon les premiers éléments de l'enquête, lui et des membres de sa famille ont emprunté l'ascenseur qui relie le rez-de-chaussée au premier étage. Une fois en haut, un problème technique se serait produit au moment où le garçonnet commençait à sortir. La cabine s'est alors décrochée "sur une courte distance", coinçant l'enfant qui est mort sur le coup.


Une enquête a été ouverte pour "homicide involontaire" afin de faire la lumière sur les circonstances de l'accident, a indiqué le procureur de la République de Pontoise à LCI. Les investigations doivent permettre de collecter un maximum de documents sur le centre commercial et l'ascenseur et de procéder aux premières auditions des témoins. L'autopsie devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter