Mort d'une blogueuse fitness après l'explosion d'un siphon de chantilly : une information judiciaire ouverte pour homicide involontaire

Mort d'une blogueuse fitness après l'explosion d'un siphon de chantilly : une information judiciaire ouverte pour homicide involontaire
FAITS DIVERS

INFO LCI - Une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire" a été ouverte par le parquet de Mulhouse après la mort de Rebecca Burger, une blogueuse fitness basée dans l'Est de la France.

Le 17 juin dernier, la blogueuse fitness Rebecca Burger a été victime d'une crise cardiaque à son domicile de Galfingue, dans le Haut-Rhin. Le lendemain la jeune femme de 33 ans mourait à l'hôpital de Mulhouse. 

Alors qu'une enquête est en cours pour tenter de déterminer les circonstances du drame, et notamment l'implication ou non d'un siphon à chantilly qui aurait explosé, LCI apprend ce vendredi qu'une information judiciaire contre X pour "homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Mulhouse en septembre.

Lire aussi

Selon 60 millions de consommateurs, Rebecca Burger aurait été percutée à la poitrine par un siphon de crème chantilly ayant explosé. Un produit qui avait été signalé comme étant défectueux et dangereux en 2014. Sur Instagram, un proche de la défunte avait même posté l'objet en question.

Si les expertises sont toujours en cours pour mieux cerner les causes et circonstances du décès, l'avocat des proches de la victime, Me Thierry Moser, a fait part à LCI de sa volonté d'obtenir des sanctions pénales et pas uniquement civiles.

En l'espace de sept ans, le magazine 60 millions de consommateurs a décompté "une soixantaine d'accidents toutes marques confondues, laissant parfois des séquelles très sérieuses : perte d’un œil, dents cassées, acouphènes, multiples fractures au visage ou à la poitrine".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent