Mort de Nicolas Skorsky : son corps retrouvé dénudé, un couteau ensanglanté à ses côtés

Mort de Nicolas Skorsky : son corps retrouvé dénudé, un couteau ensanglanté à ses côtés

FAITS DIVERS - Au lendemain de la découverte du corps sans vie du parolier de Cloclo dans le 16e arrondissement de Paris, les riverains étaient ce mardi à la fois émus et inquiets. Nicolas Skorsky a été retrouvé lundi matin dans son appartement avec une plaie à la gorge, un couteau à côté de lui.

Il était très apprécié par les gens du quartier. Ce mardi, au lendemain de l'annonce de la mort de Nicolas Skorsky , les habitants de l'immeuble de l'avenue du recteur Raymond Poincaré où il vivait sont avant tout sous le coup de l'émotion mais aussi inquiets.

Le parolier de Claude François a été retrouvé mort lundi matin dans son appartement par sa femme de ménage. Il était 8 heures environ. Paniquée, l'employée, ''une femme adorable'' selon plusieurs témoignages, serait immédiatement descendue chercher le gardien pour qu'il retourne avec elle dans l'appartement. Là, Nicolas Skorsky, 62 ans, est étendu dans sa cuisine, dévêtu, une blessure à la gorge et un couteau de cuisine ensanglanté à côté de lui.

Aucune piste n'est écartée

Ce mardi, aucune piste n'était écartée. ''A ce stade de l'enquête, nous ne pouvons exclure la thèse du suicide, indique à metronews une source proche du dossier. Mais la scène pose des questions, poursuit notre interlocuteur : un corps dénudé d'abord, la pièce dans laquelle Monsieur Skorsky a été retrouvé, la cuisine, et l'objet ayant servi à donner la mort, un couteau, peu courant en cas de suicide.'' Les voisins sont aussi nombreux à s'interroger sur les circonstances de ce drame. ''Il n'y a pas eu d'effraction et a priori pas de vol, souligne une habitante de l'immeuble. Personne n'a entendu de bruit suspect… Les médias parlent tous d'un meurtre, mais finalement on ne sait rien pour l'instant.''

Nicolas Skorsky n'avait pas de problème connu des riverains. ''Il était gentil, toujours souriant. Il faisait de la musique, il était célèbre. Mais au quotidien, c'était monsieur tout le monde, il allait faire son sport, ses courses, il allait travailler, faisait parfois des déplacements, et rentrait chez lui'' se souvient un habitant. ''On le voyait souvent avec son fils et sa belle-famille, on l'aimait bien'', confie un autre.

"Il y a déjà eu un meurtre dans l'immeuble"

Que s'est-il passé alors ? Nicolas Skorsky s'est-il donné volontairement la mort ? A-t-il ouvert la porte à quelqu'un sans se méfier ? Etait-il accompagné dimanche soir ou lundi matin dans son appartement ? Pour l'instant, ces questions n'ont pas de réponse.

''Malheureusement, malgré les demandes répétées, nous n'avons jamais obtenu de caméra de surveillance dans l'entrée. Là, les images auraient pu apporter des informations importantes, souligne une voisine. Il y a déjà eu un meurtre dans l'immeuble, il y a des années. Il y a quinze jours, il y a eu une tentative de cambriolage. Et maintenant, cette triste histoire. Que faut-il de plus ?'' L'enquête, confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne. Plusieurs enquêteurs étaient encore sur place ce mardi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

VIDÉO - "Bien sûr que j'ai peur" : au cœur de La Palma, sous la menace de coulées de lave destructrices

EN DIRECT - Crise des sous-marins : le Danemark défend Biden face aux critiques européennes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.