Mort de Rémi Fraisse : "Il est décédé le mec, c'est vachement grave !"

FAITS DIVERS

BARRAGE DE SIVENS - Le journal Le Monde vient de révéler le contenu d'une bande-vidéo tournée par les gendarmes le soir de la mort de Rémi Fraisse. Elle montre que ces derniers ont eu conscience immédiatement de la gravité de l'affaire.

"Il est décédé le mec… Là c'est vachement grave… Faut pas qu'ils le sachent !" Dans la nuit du 25 au 26 octobre, les gendarmes viennent de lancer en l'air une grenade offensive contre des manifestants, aux abords du barrage de Sivens. Mais l'un d'eux ne se relève pas. Sept minutes passent avant que les forces de l'ordre ne tentent une sortie pour récupérer le blessé. C'est là qu'ils font la découverte macabre : le jeune homme tombé au sol est décédé.

Ces détails sont révélés dans une bande-vidéo, retranscrite sur un procès-verbal, qu'ont pu consulter les journalistes du Monde . Tournée par les gendarmes, elle donne de précieux indices sur la nuit pendant laquelle est mort Rémi Fraisse. Et se révèle embarrassante pour les autorités. En effet, on peut voir que ces dernières ont eu conscience tout de suite du degré de gravité de l'affaire. Pourtant, gouvernement et hiérarchie ont mis 48 heures à réagir .

"Il va se relever, c'est bon"

Sur la vidéo, on peut voir que tout s'emballe vers 1 h 50 du matin. Quatre à cinq jeunes jettent des pierres et des mottes de terre sur les CRS. Après le jet de la grenade offensive, les gendarmes voient bien une forme s'écrouler. "Il est là-bas le mec. OK, pour l'instant, on le laisse", intime un militaire. Un autre tente de se rassurer : "Il va se relever, c'est bon" espère-t-il. C'est finalement à 2h03 du matin qu'ils finiront par procéder aux vérifications.

En revanche, si un gendarme prononce "faut pas qu'ils le sachent", ce n'est pas, pour la gendarmerie "une volonté d'étouffer l'affaire". "Il fallait éviter que ceux qui agressaient les gendarmes ne redoublent d'ardeur", détaille-t-elle à nos confrères. Pour preuve : le parquet a été avisé dans les minutes qui auraient suivi la découverte.

Lire et commenter