Ivres pendant le service : à Metz, deux policiers municipaux visés par des procédures pénale et disciplinaire

FAITS DIVERS

ALCOOL – Alors qu’ils devaient assurer la sécurité des fidèles de la synagogue de Metz, deux policiers municipaux ont été aperçus en état d’ivresse Ils risquent d’être mis à pied et encourent des sanctions pénales.

Ils en tenaient une bonne. Sauf qu’ils devaient assurer la sécurité de leurs concitoyens. A Metz, deux policiers municipaux sont sous le coup de deux procédures, pénale et administrative, relate France Bleu. Leur tort ? Les deux hommes ont bu de l’alcool alors qu’ils devaient sécuriser un édifice religieux. 

Le 29 septembre dernier, la synagogue de Metz (Moselle) accueillait bon nombre de fidèles pour Yom Kippour, la fête du "Grand Pardon". Laquelle est considérée comme une pierre angulaire du culte juif. Placés devant l’édifice pour une mission de sécurisation, deux policiers semblaient éméchés, l’un d’entre-eux vomissant même en pleine rue à la vue de tous, rapporte Le Républicain Lorrain. Des échos qui sont rapidement remontés aux oreilles de leur hiérarchie.  

Lire aussi

Conduite en état d'ivresse

Par conséquent, les deux agents municipaux seront convoqués devant un conseil de discipline mardi prochain. Ils risquent d’être mis à pied. Mais ce n’est pas tout. Ils devront également répondre de leurs actes devant un juge en janvier prochain. 

Alors qu’il avait accepté de souffler dans l’éthylotest, l'un des agents est eb effet poursuivi pour conduite en état d’ivresse, relate France Bleu. Son collègue, qui avait fui pour éviter de souffler, est quant à lui poursuivi pour refus de se soumettre à un test d'alcoolémie. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter