Mystère des orphelins de Stenay : la mère victime d'un homicide ?

Mystère des orphelins de Stenay : la mère victime d'un homicide ?

DirectLCI
DRAME - Le corps d'une mère de famille, disparue depuis le mois de juin, a été découvert au fond du puits de sa maison dans la Meuse. Fin janvier, ses enfants avaient caché la mort de leur père pour ne pas être séparés. La justice a ouvert une enquête préliminaire pour homicide volontaire.

Le compagnon de la mère de famille retrouvée  au fond d'un puits à Stenay est-il impliqué dans sa mort ? Une enquête préliminaire pour "homicide volontaire" a en tout cas été ouverte vendredi. Car le lieu où la jeune ambulancière gisait laisse penser qu'il y a eu "volonté de dissimulation" et donc "suspicion de mort donnée", a expliqué le procureur de Verdun, Yves Le Clair. Le puits se trouve dans une grange située à l'arrière de cette maison de famille de la Meuse.

L'homme, qui est décédé au mois de janvier d'une crise cardiaque, a emporté avec lui ses secrets dans la tombe. Il faudra donc du temps aux enquêteurs pour comprendre ce qui s'est réellement passé dans le huis clos de cette famille très isolée et dont l'histoire bouleversante avait connu une résonance particulière au début de l'année. Les autorités avaient alors découvert que les trois enfants du couple de 4, 9 et 11 ans avaient tenté de dissimuler la mort de leur père, par peur d'êtres séparés. Durant 24 heures, l'aîné avait endossé le rôle de chef de famille, organisant les repas et accompagnant ses sœurs à l'école. Mais l'une des petites avait fini par craquer. "Mon papa est mort", avait-elle raconté en larmes à son institutrice.

Disparue depuis juin

Les enfants placés en famille d'accueil, il fallait à tout prix retrouver leur mère. Mais cette dernière s'était évanouie dans la nature depuis le mois de juin. De son vivant, le père avait expliqué qu'après une dispute, elle les avait abandonnés du jour au lendemain. Sans amis ni parents proches, personne ne s’était réellement ému de cette disparition.

Pour tenter de la retrouver, le parquet avait récemment ouvert une information judiciaire pour disparition inquiétante, aboutissant jeudi à une perquisition de grande ampleur dans la maison de Stenay. C'est dans l'eau que les gendarmes ont trouvé le corps. Selon l'Est Républicain , des traces de sang auraient également été décelées autour du puits grâce au Bluestar, un révélateur de sang à base de luminol. L'autopsie et les analyses toxicologiques sont prévues lundi à Nancy. Un dispositif psychologique a été mis en place pour les trois jeunes orphelins.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter