Nancy : Arnaud Hopfner, le "routard du viol", condamné à 18 ans de prison

Nancy : Arnaud Hopfner, le "routard du viol", condamné à 18 ans de prison

MEURTHE-ET-MOSELLE – Arnaud Hopfner, surnommé "le routard du viol", a été condamné jeudi 28 avril à 18 ans de réclusion criminelle pour six viols et huit tentatives de viol entre 2008 et 2010.

Jugé à huis clos pour six viols et huit tentatives de viols, Arnaud Hopfner, dit "le routard du viol", a été condamné jeudi 28 avril à 18 ans de réclusion criminelle, dont les deux tiers assortis d’une période de sûreté. Au terme d'un après-midi entier de délibération, rapporte L'Est Républicain, les jurés de la cour d'assises de Nancy ont également prévu le réexamen de son cas en fin de peine en vue d’une éventuelle "rétention de sûreté". L'accusé pourrait alors être maintenu en centre médico-judicaire.

Mercredi 27 avril, le parquet avait requis 20 ans de réclusion, ainsi que 20 ans de suivi socio-judiciaire, à l'encontre de ce chauffeur-livreur de 40 ans domicilié près de Nancy. Pour sa défense, l'accusé, père de deux enfants, a notamment expliqué avoir voulu se venger de femmes qui lui avaient fait du mal par le passé, citant les humiliations que lui aurait fait subir une enseignante, ainsi qu'une petite amie qui l’avait quitté.

Armé et cagoulé, il repérait ses victimes dans sa camionnette

Habitué au même mode opératoire, il repérait ses proies au volant de sa camionnette et les agressait, visage cagoulé, à l'aide d'un couteau. L'accusé a été mis en cause par la police pour des viols et tentatives de viols commis en Meuse, en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges entre 2008 et 2010, après qu’une joggeuse luxembourgeoise eut porté plainte en 2012 pour tentative de viol dans la forêt de Dudelange. La victime était parvenue à noter le numéro de la plaque d’immatriculation de la camionnette de Hopfner. Avant ce témoignage, Arnaud Hopfner était inconnu des services de police. "Mon client a réellement le profil de Monsieur Tout-le-Monde", expliquait en 2013 son avocate, Me Isabelle Baumann.

Un homme dont l'un des avocats des parties civiles, Me Alain Behr, a souligné "la personnalité très inquiétante", décrivant une personne "qui agissait pour humilier ses victimes" et qui a commis "14 crimes en seulement deux ans". Un autre avocat des parties civiles, Me Olivier Nunge, cité par le quotidien , rappelle pour sa part les conclusions des experts psychiatriques qui ont examiné Arnaud Hopfner : "Pour eux, l’accusé a une tendance perverse, sadique et mythomane. Et les experts sont tous d’accord pour dire que c’est le genre de personnalité sur laquelle les soins n’ont pas de prise. C’est donc quelqu’un de dangereux qui risque de récidiver."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.