Nemours : un gardien d'immeuble sauve miraculeusement une fillette tombée du 5e étage grâce à une couette

FAITS DIVERS
DirectLCI
LUCKY - Vendredi, une fillette a été sauvée grâce à un groupe de passants alors qu'elle venait de tomber du cinquième étage. Par chance et surtout grâce à la présence d'esprit des riverains, ses jours ne sont pas en danger, comme le rapporte Le Parisien.

Un drame terrible a été évité de très peu vendredi matin dans la résidence des Noisetiers à Nemours en Seine-et-Marne. Une fillette de 3 ans a fait une chute de cinq étages, soit entre 10 et 15 mètres de hauteur. Elle était seule dans l’appartement de ses parents au moment de l’incident. Grâce au calme et au sang-froid d’un groupe de riverains, l'enfant a survécu à cette chute qui aurait pu lui être fatale.

Une couette qui fait des miracles

Le sauvetage de la fillette a été organisé par Rachid Channory le gardien de l’immeuble. Alors qu’il faisait du nettoyage, une habitante vient le prévenir du danger encouru. "Elle explique qu’une petite fille menace de tomber d’un balcon de cet immeuble de 9 étages. J’ai foncé", raconte Rachid au Parisien. À son arrivée au pied de l’immeuble, il découvre un attroupement d’habitants du quartier totalement paniqués par la situation. "C’était l’enfer ! Heureusement qu’un animateur de quartier a réussi à calmer les gens. Une personne s’est même évanouie", affirme Rachid.


Rapidement, une locataire d’un appartement situé au premier étage donne aux gardiens une couette pour tenter de réceptionner la fillette. "On l’a tendue, avec trois femmes et deux hommes", raconte le gardien. Quelques minutes plus tard, la fillette tombe du balcon alors qu’elle se tenait debout sur une chaise. "La chute a été violente. On s’est tous retrouvé à genou", affirme-t-il.

Plus de peur que de mal

Arrivés quelques instants avant la chute, les pompiers l’ont pris immédiatement en charge et transporté à l’hôpital. C’est alors que Rachid et les autres bons samaritains prennent conscience de ce qu'ils viennent de réussir. "Je me suis effondré après. On a tous pleuré. Ça a duré cinq minutes mais ça m’a paru une éternité", raconte Rachid.


Hospitalisée, la fillette souffre d’une fracture "mais ses jours ne paraissent pas en danger", selon la maire de Nemours, Anne-Marie Marchand. De son côté, la mère a été auditionnée par la police et remise en liberté en attendant le déroulement de l’enquête. Elle avait confié sa fille à une de ses voisines. Celle-ci avait dû se rendre entre-temps au travail, laissant la fillette, handicapée,  livrée à elle-même en attendant le retour de sa maman.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter