Neuilly-sur-Seine : enquête ouverte après la découverte, chez son père, du cadavre d’un adolescent enroulé dans un tapis depuis près de 18 mois

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS – Le corps sans vie d’un adolescent âgé de 14 ans a été retrouvé mardi dernier, enroulé dans un tapis, au domicile de son père à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Le décès remonterait à près de 18 mois. Une information judiciaire a été ouverte samedi pour homicide volontaire sur mineur de quinze ans. Le père est considéré comme le principal suspect.

Combien de temps le cadavre serait-il resté dans le couloir, enroulé dans un tapis, s’il n’y avait pas eu cette demande d’expulsion ? Mardi dernier, un huissier accompagné d’un serrurier et de policiers s’est présenté devant la porte d’un appartement de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) pour que son locataire, qui ne payait plus son loyer depuis près de deux ans, quitte les lieux. 

L’occupant, âgé de 65 ans, aurait alors saisi un couteau et se serait poignardé au niveau de l’abdomen. "Le père de famille nageait dans une mare de sang", selon une source proche de l'enquête à l'AFP. Alors que les secours sont appelés pour lui venir en aide, les trois visiteurs venus pour l’expulsion font une horrible découverte. Dans un couloir menant à une chambre, enroulé dans un tapis, le corps sans vie d’un jeune garçon. 

En état de putréfaction

Le corps est en état de putréfaction avancée. "Asséché, presque momifié", détaille un proche de l’affaire au Parisien, qui a révélé cette information. La victime n’est autre que le fils du locataire, un adolescent âgé d’un peu plus de 14 ans. 

"D’après les résultats de l’autopsie, des blessures mortelles à l’arme blanche apparaissent sur ce qu’il reste de peau, dans le dos et sur l’avant du corps", précisent nos confrères. 

En vidéo

Ils font parler l'odeur d’un criminel : découvrez la police scientifique du 36 quai des Orfèvres

Une dispute pour une soirée

Considéré comme le principal suspect, le père du jeune homme a été finalement placé en garde à vue et interrogé jeudi. Ce dernier aurait alors indiqué aux enquêteurs s’être "disputé" avec son fils en décembre 2015 parce qu’il ne voulait pas le laisser sortir avec ses copains pour la Saint-Sylvestre. La dispute aurait alors dégénéré en bagarre. 

Ensuite ? Le sexagénaire aurait indiqué ne plus se souvenir, avant qu'il ne réalise que son enfant était mort. Face au cadavre, le paternel n’a pas alerté les secours, ni les forces de l’ordre et n’a appelé personne… 

"Un intellectuel aux fonctions importantes"

Une information judiciaire a été ouverte samedi pour homicide volontaire sur mineur de quinze ans, a indiqué à l'AFP le parquet de Nanterre. L'état de santé du père, toujours hospitalisé, est "compliqué" et son "pronostic vital réservé", selon une source proche du dossier. Le parquet de Nanterre a demandé la délivrance d'un mandat d'amener, dans le but de le présenter à un juge d'instruction, ainsi que son placement en détention provisoire.

Le suspect serait "un intellectuel qui a eu des fonctions importantes", selon l’une de ses connaissances citée par Le Parisien. "De son histoire, on sait que son épouse est décédée au début de l’année 2015. Quelques mois plus tard, il a cessé de payer son loyer", détaillent nos confrères. 

La suite devrait être connue dans les prochains jours, une fois que le sexagénaire aura vu les psychiatres. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter