Nice : des détonations provoquent un mouvement de foule au centre-ville, plusieurs blessés

Nice : des détonations provoquent un mouvement de foule au centre-ville, plusieurs blessés
FAITS DIVERS

PANIQUE - Des bruits de détonations ont semé la panique ce lundi soir à Nice, entraînant un mouvement de foule dans la zone piétonne du centre-ville, rue Masséna et place Magenta. Selon le maire, Christian Estrosi, l’usage d’un pistolet d’alarme est en cause. L'incident a fait au moins une dizaine de blessés.

Des détonations, suivies d’un mouvement de foule. Un vent de panique a soufflé sur le centre-ville de Nice, lundi soir. De nombreux témoins ont signalé sur les réseaux sociaux des bruits suspects et une bousculade, place Magenta et rue Masséna notamment. Le maire de la ville, Christian Estrosi, a rapidement évoqué l’incident sur Twitter. Il serait dû à un différend entre un individu et un groupe de personnes, au cours duquel le premier aurait fait usage d’un pistolet d’alarme. L'homme a été interpellé, précise l'élu.

Effrayées, de nombreuses personnes ont tenté de prendre la fuite. Entre dix à douze ont été légèrement blessées dans le mouvement de foule, et certaines ont été hospitalisées, ont précisé les pompiers à l'AFP. 

Nice Matin indique que le différend a éclaté devant le Monoprix de la place Masséna à Nice entre un couple qui se baladait avec son enfant de 5 ans et un groupe de 5 ou 6 personnes originaires des pays de l'Est, vraisemblablement de la Roumanie. La mère de famille aurait fait l'objet de propos obscènes et aurait alors sorti un pistolet à gaz de son sac à main. Son époux se serait alors interposé, saisissant l'arme et visant les Albanais, avant de tirer un coup en leur direction. Le couple est ensuite parti. Un conducteur de vélo taxi les aurait alors interpellés verbalement, avant que le mari le menace de son arme, sans toutefois appuyer sur la gâchette. 

De nombreux internautes avaient partagé leur frayeur après les détonations

La police nationale indiquait peu avant 23 heures que la situation était sous contrôle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent