Nice : un homme au comportement menaçant interpellé durant la messe de Pâques

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Un individu au comportement suspect s’est manifesté lors de l’office de Pâques ce dimanche matin dans l'église de Saint-Pierre d'Arène à Nice. L'homme a été interpellé dans le calme par les policiers de la BAC.

Un individu a été interpellé par les agents de la BAC (brigade anti-criminalité) dimanche en fin de matinée dans l'église de Saint-Pierre d'Arène à Nice, a appris LCI de source policière. 

L'homme était "un peu excité" et aurait tenu des "propos un peu inquiétants" durant l'office. Les policiers l'ont arrêté "sans incident" avant de le conduire au commissariat, nous explique-t-on de même source. La messe en ce week-end pascal a pu continuer. La préfecture des Alpes-Maritimes a de son côté fait savoir sur son compte Twitter que la situation était "sous contrôle" et invité chacun à ne pas relayer de "fausse rumeur". 

Selon une source judiciaire citée par l'AFP,  l'homme a menacé "tout le  monde de mort et en brandissant ce qui  semblait être un saucisson".  L'individu se serait déjà fait remarquer par le  passé par de tels comportements, proférant notamment l'an dernier des menaces  sur la plage, laissant à penser qu'il ne serait peut-être "pas tout fait sain  d'esprit". 

Les fêtes de Pâques en France se déroulent sous haute-surveillance. Le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl avait adressé cette semaine ses instructions aux préfets pour protéger les lieux de culte. "La persistance d'un niveau très élevé de la menace terroriste qui pèse sur notre pays exige le maintien d'une forte vigilance sur un plan général mais aussi plus spécifiquement vis-à-vis des lieux à caractère religieux", avait-il écrit.  Les églises de Nice, ville  touchée par un attentat meurtrier en juillet dernier, bénéficient d'un  dispositif policier qualifié de très important par les autorités en ce week-end  pascal.

Le président du conseil départemental Eric Ciotti a indiqué sur Twitter  être présent sur les lieux, en appelant à ne pas faire preuve "d'inquiétude  face aux rumeurs" et félicitant les forces de sécurité pour "leur intervention  parfaitement maîtrisée". Le 1er adjoint au maire Christian Estrosi s'est, de  même, félicité sur ce réseau social de cette interpellation du suspect "dans le  calme".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter