Nièvre : une génisse tuée et mutilée dans un pré

Nièvre : une génisse tuée et mutilée dans un pré
FAITS DIVERS
DirectLCI
CADAVRE EXQUIS - Un couple d'éleveurs a retrouvé dans un pré une génisse, tuée d'une balle dans la tête, et dont les quatre pattes ont été découpées. L'oeuvre de plusieurs individus, sûrement pour la viande de l'animal.

C'est une découverte des plus macabres qu'a fait un couple d'éleveurs de Germiny-sur-Loire, dans la Nièvre. Samedi matin, il retrouve dans un pré isolé une génisse, morte, visiblement tuée d'une balle dans la tête, et amputée des quatre membres.


Cette génisse avait trente mois, rapporte Le Journal du Centre. A côté de son cadavre ensanglanté, son veau, expulsé lors de la mutilation. Il devait naître en décembre.

Plusieurs personnes recherchées

Tuer une génisse et lui découper les pattes, ce ne peut pas être l'affaire d'un seul individu. L'animal pesait près de 700kg. Chacune de ses pattes pèse entre 80 et 100kg. "Pour la découper, la retourner et transporter la viande, il fallait un très bon couteau et être suffisamment nombreux", explique l'éleveur au journal local.


La génisse vivait dans ce pré avec 29 vaches et un taureau. La carcasse a été retrouvée entourée de poteaux de la clôture. Sûrement une façon de se protéger des autres bêtes. "Les bovins sont très agressifs à la vue du sang", précise l'éleveur. Les gendarmes de la brigade autonome de Fourchambault sont chargés de l'enquête. Quant au mobile du crime, c'est certainement pour la viande.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter