Une mère et ses deux bébés tués dans un accident de la route à Nîmes

Une mère et ses deux bébés tués dans un accident de la route à Nîmes

DRAME - Une voiture circulant à grande vitesse sur le boulevard Salvador Allende à Nîmes (Gard) a percuté un abribus, ce dimanche matin. Le bilan est effroyable, une mère de famille et ses deux bébés ayant perdu la vie.

Le bilan est effroyable. Au petit matin, ce dimanche, une jeune femme de 24 ans et ses deux bébés de 6 et 18 mois, passagers sans ceinture ni siège enfant d'une voiture en excès de vitesse, ont été tués dans un accident qui a aussi fait deux blessés graves, a appris l'AFP de sources concordantes.

Le pronostic vital des deux occupants de la voiture blessés gravement et qui ont été transportés à l'hôpital, était engagé dimanche, a précisé la préfecture du Gard dans un communiqué.

Le conducteur placé en garde à vue

Le sixième occupant de la voiture, le conducteur, indemne, a été placé en garde à vue. Une enquête judiciaire a été ouverte pour éclaircir les circonstances de l'accident.

L'accident a eu lieu vers 05H30 lorsque la voiture "a perdu le contrôle et est partie en glissade" sur un boulevard périphérique de la ville, a précisé un officier des pompiers, joint par l'AFP.  Elle a percuté du "mobilier urbain", notamment un abribus, et "de la végétation", a-t-il poursuivi. Aucun autre véhicule n'est impliqué.

Une vitesse excessive, trop d'occupants dans le véhicule

"Il ressort des premières constations réalisées par les services de la police nationale" que la voiture roulait à "une vitesse excessive", a précisé la préfecture.  De plus, les passagers étaient trop nombreux, les ceintures de sécurité n'avaient pas été bouclées, et les bébés n'étaient pas installés dans des sièges enfants, ont relevé les enquêteurs.

La voiture n'était pas assurée et le contrôle technique était périmé, a aussi souligné le préfet. Quatre ambulances et une vingtaine de pompiers ont été mobilisés à la suite de cet accident.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.