Nordahl Lelandais reconnaît avoir pris Arthur Noyer en stop la nuit de sa disparition

AVEUX – Déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a avoué début février face aux juges avoir pris en stop le militaire Arthur Noyer, qui a disparu en avril 2017. Il nie cependant être impliqué dans sa mort.

Les doutes des enquêteurs étaient donc bien fondés. Lors d’une audition le 5 février dernier, le meurtrier présumé de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais, a avoué avoir pris en stop Arthur Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, selon une information révélée par BFMTV et RTL et confirmée à LCI ce vendredi matin par une source proche de l'enquête. Ce jeune caporal du 13e Bataillon de chasseurs alpin avait disparu lors de cette même nuit du 11 au 12 avril dernier après une soirée à Chambéry. Des débris de son crâne avaient ensuite été découverts le 7 septembre à Montmélian. 


Depuis quelques mois, les enquêteurs disposent d’éléments particulièrement troublants. En effet, les téléphones portables de Nordahl Lelandais et d’Arthur Noyer ont borné aux mêmes endroits lors de la nuit du 11 et 12 avril. Face à ces indices matériels, Nordahl Lelandais, mis en examen depuis le mois de décembre dans ce dossier pour "assassinat", n’a pu que confirmer avoir croisé la route du militaire de 23 ans lors de la nuit de sa disparition. Mais s’il concède donc désormais l’avoir pris en stop, il nie toutefois être à l’origine de son décès puisqu’il affirme l’avoir déposé vivant (sans préciser où).


Interrogé par LCI, l'avocat des parents d'Arthur Noyer, Me Boulloud, refuse de commenter cette information, par respect du secret de l'instruction. Il invite toutefois Nordahl Lelandais "à dire ce qu'il sait sur l'affaire d'Arthur Noyer, même si c'est dur à entendre. On est prêt à tous entendre. Qu'il libère sa parole".

En vidéo

L'avocat des parents d'Arthur Noyer demande à Nordahl Lelandais "de dire ce qu'il sait"

La piste Lelandais étudiée dans d’autres dossiers

La piste Nordahl Lelandais va par ailleurs être explorée dans deux autres disparitions, celles de Nelly Balmain en 2011 et d'Éric Folay en 2016. Agé de 48 ans, Éric Folay a disparu le 16 septembre 2016 à Chatuzange-le-Goubet, dans la Drôme, alors qu'il partait faire des courses au village. Le corps de cet homme n'a depuis jamais été retrouvé. Quant à Nelly Balmain, elle a disparu en août 2011 après avoir quitté le domicile de ses parents à Saint-Jean-en-Royans, également dans la Drôme.

Enfin, les familles de deux hommes disparus en 2011 et 2012 après un festival de musique électronique en Savoie ont porté plainte la semaine dernière afin que ces disparitions soient réexaminées à l'aune du dossier Nordahl Lelandais.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter