Noyade à l’Aquaboulevard de Paris : la fillette de 5 ans est décédée

Noyade à l’Aquaboulevard de Paris : la fillette de 5 ans est décédée
FAITS DIVERS

DRAME - La petite fille de 5 ans qui s’était noyée dans la piscine à vague de l’Aquaboulevard de Paris le 22 février est morte à l’hôpital. L’enquête pour déterminer les causes du drame est toujours en cours.

Elle avait été repérée par le maître-nageur au fond du bassin, qui l’avait sortie de l’eau pour lui prodiguer les premiers soins. Son cœur était reparti grâce au massage cardiaque d’un médecin qui se trouvait sur place. Hospitalisée en réanimation à l’hôpital Necker-Enfants malades, la fillette de 5 ans, diagnostiquée en état de mort cérébrale samedi, n’a pas survécu.

Les faits s’étaient déroulés il y a une semaine, jeudi 22 février, autour de 17 heures. Accompagnée de son oncle et de la compagne de celui-ci, la petite fille était sans surveillance dans la piscine à vagues au moment de l’accident. Les enquêteurs sont toujours en train de chercher à déterminer les circonstances qui ont mené au drame. L’oncle, sa compagne, mais aussi les témoins de la scène ainsi que les employés et maitres-nageurs du complexe doivent également être entendus, rapportent nos confrères du Parisien

"Encore plus de vigilance" pour les enfants qui échappent à la surveillance des adultes

Alors que Julien Corbière, l’un des directeurs de l’Aquaboulevard insiste sur le fait que "les enfants de moins de 12 ans doivent être impérativement accompagnés d’une personne majeure", les maitres-nageurs ont été appelé depuis l’accident "à encore plus de vigilance pour faire encore mieux, notamment sur les enfants qui auraient échappé à la vigilance de leurs parents".

Lire aussi

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le gouvernement envisage des mesures de durcissement nationales "dans les jours à venir"

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

"Trop risqué", des médecins mettent en garde contre les conséquences d'un éventuel reconfinement

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent