Noyade de fillettes de 4 ans à Rennes : ce que l'on sait du drame

Noyade de fillettes de 4 ans à Rennes : ce que l'on sait du drame

DirectLCI
FAIT DIVERS – Des jumelles âgées de 4 ans sont décédées après s'être noyées dimanche dans les étangs d'Apigné près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Deux jours après les faits, metronews vous donne le peu d'éléments connus sur ce drame.

 Dimanche 7 juin, 15h45 : la noyade des deux fillettes
Des personnes aperçoivent le corps d'une enfant flottant dans les étangs d'Apigné et lui portent secours. Un témoin appelle les secours qui arrivent très vite sur place. Vers 16 heures, les pompiers retrouvent sa sœur jumelle dans l'eau. Les deux fillettes âgées de 4 ans sont en arrêt cardio-respiratoire . Elles sont transportées au CHU de Rennes.

 Décès à 24 heures d'intervalle
Dimanche soir, le pronostic vital des deux fillettes est engagé. L'une d'elle décède dans la soirée, vers 18h30. La seconde décédera lundi, à la même heure, alors qu'elle se trouve à l'hôpital sud de Rennes.

EN SAVOIR + >> Noyade à Rennes : la deuxième jumelle de 4 ans est mort e

 Des orphelines originaires de Syrie
Les fillettes, comme trois autres enfants - un frère et eux oncles - plus âgés qu'elles, étaient sous la responsabilité de leur grand-père au moment des faits. La famille est d'origine syrienne. Elle est arrivée en France en novembre 2014. Les auditions ont commencé mardi avec l'aide d'un traducteur. Selon nos informations, les jumelles et leur frère plus âgé étaient orphelins. C'est leur grand-père, domicilié à Rennes, qui avait récupéré leur garde suite aux décès des parents en Syrie.

 Un appel à témoins lancé
Lundi soir, les enquêteurs de la brigade des mineurs ont lancé un appel à témoin sur Twitter pour tenter de retrouver des témoins et déterminer les circonstances de la noyade des deux fillettes. En 24 heures, plusieurs appels ont été passés au 02 99 65 00 22 et deux témoins s'étaient manifestés mardi en milieu d'après-midi. L'enquête se poursuit et la thèse de l'accident est privilégiée.

EN SAVOIR + >> Noyade près de Rennes : la police lance un appel à témoins

 Un site surveillé en été
Les étangs d'Apigné, plan d'eau de 30 hectares, sont très fréquentés des Rennais, particulièrement quand il fait chaud. La baignade y est surveillée en été. "Il y avait beaucoup de monde sur le site dimanche et on en comprend pas comment personne ne s'est rendu compte de rien" précise une source policière à metronews. On ignorait si la famille fréquentait souvent ce site. Au moment du drame, les jumelles qui ne savaient pas nager ne portaient ni brassard, ni bouée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter