Pantin (Seine-Saint-Denis) : douze jeunes mis en examen pour le meurtre d'un adolescent de 16 ans

FAITS DIVERS
JUSTICE - Un peu plus d'un an après le lynchage à mort d'un adolescent de 16 ans à Pantin (Seine-Saint-Denis), douze jeunes ont été mis en examen, dont dix ont été écroués, a-t-on appris samedi.

Au terme de longues investigations et malgré la loi du silence qui régnait sur le terrain, les enquêteurs son parvenus à cibler plusieurs personnes qui pourraient être à l'origine du lynchage à mort de Forassy, un adolescent de seize ans, survenu un an plus tôt. 


Au total, 17 personnes ont été interpellées lundi 7 novembre, pour la plupart dans la cité des 4000 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), ou ont été extraites puisqu'elles se trouvaient en détention. A l'issue de quatre jours de garde à vue, douze ont été mises en examen pour meurtre en bande organisée et association de malfaiteurs. Dix ont été placées en détention provisoire et deux sous contrôle judiciaire, a appris l'AFP auprès du parquet de Bobigny samedi 12 novembre.

Certains étaient mineurs au moment des faitsUne source policière

Dans la nuit du 10 au 11 octobre 2015, Fossary Sanha avait été roué de coups de couteaux par ses assaillants, et laissé gisant sur un trottoir de Pantin. Selon une source policière qui s'est confiée à l'AFP, "la majorité des mis en cause sont âgés d'une vingtaine d'années". Mais "certains étaient mineurs au moment des faits".


"L'enquête a permis de déterminer que c'était une expédition organisée à la suite d'une vague altercation qui avait eu lieu l'après-midi des faits dans un centre commercial, sur fond de rivalité entre deux cités", a expliqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter