Paris : cinq mois après, une ado reconnaît son violeur dans le métro

Paris : cinq mois après, une ado reconnaît son violeur dans le métro
FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Violée et battue en août 2016, une jeune fille a permis l’arrestation de ses agresseurs près de cinq mois plus tard. Elle a reconnu l’un d’entre eux dans le métro parisien.

L’histoire peut faire froid dans le dos. Frappée, ligotée puis violée par deux hommes en août dernier, une jeune fille de 13 ans a permis aux enquêteurs de résoudre une enquête qui était depuis au point mort, raconte Le Parisien.

Et ce n’est pas en multipliant les investigations que les policiers ont réussi à retrouver la trace des deux hommes, mais bien grâce à la victime elle-même. Début janvier, alors qu’elle se trouve dans le métro, l'ado reconnaît - à la stupeur générale - un de ses agresseurs. Ni une ni deux, elle interpelle les agents de la police des transports qui arrêtent tout de suite le suspect. En garde à vue, l’homme de 38 ans en situation irrégulière, avoue finalement les faits et dénonce son complice.

Abusée à plusieurs reprises

A la fin de l’été 2016, la jeune fille veut rentrer chez elle. Se trouvant Gare du Nord, elle ne trouve pas son train pour rentrer en Seine-Saint-Denis et elle est alors abordée par un homme qui lui propose de la raccompagner en voiture. Après plusieurs minutes d’hésitation, elle accepte. Le piège se referme.

L’homme feint qu’il doit aller récupérer un ami mais l’amène finalement dans un foyer. Là-bas, elle sera abusée à plusieurs reprises puis séquestrée, avant d’être relâchée. Libérée le matin, elle racontera son calvaire à sa famille à son retour.

Jusque-là, les enquêteurs n’avaient pas de pistes, explique Le Parisien. Des empreintes génétiques avaient été relevées, mais aucun n’était enregistrée dans le fichier national des empreintes génétiques. Les deux hommes sont désormais incarcérés.

Lire aussi

Lire aussi

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent