Paris : la police recherche un jeune homme de 23 ans disparu depuis près de deux semaines

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - La famille de Maxime Rendu, 23 ans, a lancé un avis de recherche le 21 décembre dernier après la disparition du jeune homme. Le samedi 17 décembre, le garçon s'était rendu au Weather Paris Festival, porte de la Villette à Paris. Treize jours plus tard, il reste toujours introuvable...

C'est avec des amis qu'il était parti faire la fête le samedi 17 décembre 2016. Ce soir-là, Maxime Rendu, 23 ans, est allé au Paris Weather Winter Festival organisé porte de la Villette dans le 19e arrondissement. Vers 1 heure du matin, le jeune homme aurait quitté les lieux et commandé un Uber. 

Mais dans les trois jours qui ont suivi la soirée, Maxime Rendu, ingénieur, ne s'est pas présenté sur son lieu de travail et aucun de ses proches ne l'a croisé.  Les pompiers se sont rendus à son domicile, où il n'était pas. Quant au Uber, la course aurait été annulée et Maxime Rendu ne serait jamais monté dans le véhicule, "5 euros seulement ont été prélevés", selon un de ses amis. 

Dès le 21 décembre, la famille du jeune homme, orginaire de l'Ain, avait contacté les organisateurs de l'événement pour leur demander de publier un avis de recherche sur leur page Facebook. La mère du jeune homme s'était également rendue au commissariat du 16e arrondissement, quartier où était domicilié son fils pour signaler la disparition. 

Une enquête est ouverte

Le parquet de Paris a ouvert une enquéte. Celle-ci a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire.

Signalement

Maxime Rendu a les cheveux bruns et mesure un peu plus 1,80 mètre. 

La dernière fois qu'il a été vu, il portait un sweat noir, un slim noir, des sneakers, une veste bomber kaki et une casquette noire Nike avec le logo Swoosh blanc.

 Il a des lunettes (voir photo) et un tatouage en forme de triangle type montagne sur l'avant-bras droit. 

Toute personne pouvant apporter des éléments à l'enquête en cours est invité à contacter la police en composant le 17. 

Lire et commenter