Paris : un homme entre chez une femme par la fenêtre et tente de la violer en pleine nuit

Paris : un homme entre chez une femme par la fenêtre et tente de la violer en pleine nuit

FAIT DIVERS - Un homme a été arrêté par la police dans la nuit de lundi à mardi à Paris : il s'était glissé chez une femme en forçant la fenêtre et avait tenté de la violer.

Paris, un soir de canicule, dans le XIXe arrondissement de Paris. Un homme a été arrêté par la police, dans la nuit de lundi à mardi alors qu'il  s'était introduit dans un appartement et avait tenté de violer la jeune femme qui y habitait.  L'affaire s'est déroulée au petit matin, vers 4h40, indique le Parisien. 

Lire aussi

L'agresseur entre dans l'appartement situé au deuxième étage d'un immeuble du quai de Loire dans le XIX arrondissement de Paris, au bord du canal Saint-Martin. Il se jette alors sur la jeune femme qui dort dans l'appartement. Des policiers patrouillant dans le coin entendent les cris de la victime qui appelle à l'aide et se précipitent dans l'immeuble. 

L'agresseur, le pantalon baissé, est allongé sur la femme, rapporte Le Parisien. Face aux policiers, il prend la fuite dans les parties communes de l'immeuble avant d'être appréhendé par la police. Les policiers ont trouvé 100 € sur lui et un téléphone portable. L'agresseur présumé a été placé en garde à vue. 

Cette affaire en rappelle une autre, celle du violeur des balcons. Le suspect, dont le procès a été renvoyé aux assises, s'introduisait dans les logements de jeunes femmes qui avaient laissé la fenêtre ouverte, avant de les violer. Il est poursuivi pour 6 viols et quatre autres tentatives. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter