Paris : un homme retrouvé mort dans l’église Saint-Sulpice

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS – Un sans-abri âgé de 50 ans a été retrouvé sans vie mercredi en fin d’après-midi dans l’enceinte de l’église Saint-Sulpice. Une autopsie devait être pratiquée pour déterminer les causes de la mort.

C’est un fidèle qui a appelé la police. Mercredi soir, alors qu’il s’apprêtait comme des centaines d’autres personnes à participer à l’office de 18 h 30, il a vu près de lui le corps d’un homme gisant sous la sculpture du Christ de l’artiste Etienne-Hippolyte Maindron.

Le témoin a très vite appelé les secours pour demander de l'aide. Selon Le Parisien qui a révélé l'information, le curé aurait lui décidé de garder le silence vis-à-vis des personnes présentes. Il voulait en effet"éviter" tout mouvement de panique dans l'église bondée et alors que d'autres fidèles attendaient encore à l'extérieur pour assister à la messe.

Mort depuis la veille ?

Vêtu d'un "jean et de vêtements simples" selon le curé, la victime serait, selon le curé cité par nos confrères, un sans-abri venu trouver refuge dans l'église. Une source proche du dossier précise à metronews que ce sans-abri ne serait pas un habitué des lieux. "Des SDF à Saint-Sulpice, il y en a deux devant l'église et un ou deux du côté de la rue Palatine. Tout le monde les connaît. Lui, pas du tout".

Une carte d’assuré social a permis d’identifier la victime qui serait âgée de 50 ans et qui s'appellerait José. Pour autant, rien pour l'instant n'explique la trace de sang sur le visage du quinquagénaire. Autre élément troublant : la mort pourrait ne pas remonter à mercredi mais à la veille. Le régisseur de la paroisse a en effet indiqué qu'il avait aperçu l’homme la veille au matin, allongé. "Pensant qu’il dormait, il avait décidé de ne pas le déranger. Une autopsie doit être pratiquée pour déterminer la cause exacte du décès" précise Le Parisien.

"L'église est fermée la nuit. C'est incompréhensible que cet homme ait pu être mort, allongé par terre pendant autant d'heures sans que personne ne se rende compte de rien" commente la source proche du dossier. Une autopsie devait être pratiquée pour déterminer les causes de la mort. "Je n'ai pas à vous d'explication là-dessus" a répondu à metronews la personne qui a répondu au téléphone quand nous avons appelé l'église ce vendredi. 

Une prière sera dite ce dimanche en mémoire de la victime.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter