Paris : une sculpture de Botero à 425.000 euros volée dans une galerie des Champs-Elysées

Paris : une sculpture de Botero à 425.000 euros volée dans une galerie des Champs-Elysées

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Une sculpture de l'artiste colombien Fernando Botero a été volée samedi 4 novembre dans la galerie Bartoux située au 26, avenue des Champs-Elysées. L’œuvre d’art en bronze, baptisée Maternity, est estimée à 425 000 euros. Le ou les malfrats étai(en)t toujours recherché(s) ce lundi.

" C’est une galerie qui existe depuis longtemps et c’est la première fois qu’une œuvre d’art y est dérobée", indique ce lundi une source du dossier à LCI. Samedi dernier, une ou plusieurs personnes ont réussi à dérober un Botero à la galerie Bartoux, située 26, avenue des Champs-Elysées, dans le 8e arrondissement, sans qu'aucun employé ne s’aperçoive de quoique ce soit. 


La sculpture, un bronze mesurant 24x57x30 centimètres datant de 2003, était exposée avec d’autres œuvres dans cet espace transversal dont l’accès peut se faire à la fois par la plus belle avenue du monde et par la rue de Ponthieu. Baptisée Maternity, cette œuvre de l’artiste colombien représente une mère avec son nourrisson dans les bras. 

Images de vidéosurveillance

C’est l’une des vendeuses, qui, à la fermeture de la galerie, s’est rendue compte en visionnant les images de vidéosurveillance que le bronze avait disparu. 


Selon RTL qui a révélé l’information, la sculpture qui était placée à l’entrée de la galerie en hauteur sur un socle, est estimée à 425. 000 euros.  "Les images de vidéosurveillance sont en cours d’exploitation. La brigade de répression du banditisme, chargée de l’enquête, devrait récupérer des éléments très rapidement", ajoute la source à LCI. 

En vidéo

Saisie d’un Picasso en Corse : les œuvres d'art peuvent-elles être exportées ?

Le ou les auteurs du vol étai(en)t toujours recherché(s) ce lundi. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter