Pau : soupçonnés d'avoir jeté leur chiot par la fenêtre, ils se voient retirer leur deuxième chien

Pau : soupçonnés d'avoir jeté leur chiot par la fenêtre, ils se voient retirer leur deuxième chien

MALTRAITANCE - Un couple soupçonné d'avoir jeté par la fenêtre de son appartement un chiot lors d'une dispute s'est vu retirer la garde de leur deuxième animal. Ainsi en a décidé le parquet de Pau ce lundi.

Les associations de défense des animaux poussent un ouf de soulagement. Le parquet de Pau a en effet ordonné ce lundi après-midi le placement du chiot qui restait au domicile d'un couple soupçonné d'avoir jeté par la fenêtre leur autre chien, rapporte Sud Ouest.

Les faits, s'étaient déroulés dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 décembre. Un couple, déjà connu des services de police pour tapage nocturne, se dispute violemment au troisième étage d'un immeuble. Puis, selon le témoignage d'une voisine, dévoilé par la République des Pyrénées, "la femme aurait compté jusqu’à trois avant de lancer quelque chose par la fenêtre". La voisine poursuit qu'"elle a alors vu l’homme descendre et récupérer un chiot sur le bitume". 

Choquée, elle a alerté l’association de protection des animaux Animal Cross, qui a mené une enquête auprès du voisinage et a eu la confirmation par le couple que le petit chien était mort mais, selon eux, "de façon accidentelle". Pour autant, le parquet a décidé de placer le deuxième animal.

Le placement du chien nous paraît une sage décision- Benoît Thomé, le président d'Animal Cross

"Le placement du chien nous paraît une sage décision. La justice doit aussi protéger les animaux vulnérables", a salué dans Sud Ouest Benoît Thomé, le président d'Animal Cross,  qui avait déposé plainte pour actes de cruauté. "Le parquet nous a confirmé que l’enquête judiciaire poursuivait son cours", a-t-il ajouté. 

Le couple risque une contravention ou une convocation devant un tribunal s'il est prouvé qu'il a volontairement jeté l'animal par la fenêtre.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

    Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

    VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

    EN DIRECT - Régionales en Paca : EELV lâche Felizia et appelle à faire barrage à l'extrême droite

    Régionales 2021 : Paca, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté... douche froide pour le RN

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.