Pédophilie : le père Preynat va faire appel de la non-prescription des faits

Pédophilie : le père Preynat va faire appel de la non-prescription des faits

FAITS DIVERS
DirectLCI
INFO METRONEWS – Le père Preynat, soupçonné d’avoir agressé sexuellement plusieurs enfants scouts dans les années 1991, va faire appel de la décision de non-prescription des faits qui lui sont reprochés, apprend-on ce mercredi. La veille, le juge d’instruction en charge de l’enquête avait estimé que ces faits anciens pouvaient faire l’objet d’un procès.

Il n’a pas encore dit son dernier mot. Alors que mardi 29 mars, le juge d’instruction en charge de l’enquête a considéré que plusieurs faits anciens de pédophilie reprochés au père Preynat n'étaient pas prescrits, le curé lyonnais, mis en examen au mois de janvier, a décidé de faire appel, annonce ce mercredi son avocat Frédéric Doyez à metronews.

Il faut dire que l’ensemble de cette procédure relève d’un imbroglio juridique. Pour la défense de ce prêtre, soupçonné d’agressions sexuelles sur plusieurs jeunes scouts entre 1986 et 1991, les cas retenus par la justice auraient dû être prescrits trois ans après les faits, soit en 1994. Or, ce n’est que vingt ans plus tard, en 2014, que la première plainte est déposée.

EN SAVOIR + >>  Prêtre soupçonné de pédophilie : une victime dénonce le "silence coupable" du cardinal Barbarin

Cinq plaintes contre le cardinal Barbarin

Seulement voilà. En mai 2014, la loi en la matière a évolué, portant le délai de prescription des faits de viols et d’agressions sexuelles à 20 ans après la majorité, soit jusqu’à l’âge de 38 ans. Pour les parties civiles, cette modification de la législation se devait d’être rétroactive. Et c’est bien cet argument que le juge d’instruction a finalement retenu, permettant à la procédure de se poursuivre et ouvrant ainsi la voie au procès… si toutefois la décision se maintenait en appel.

En parallèle, une enquête a été ouverte sur des faits de "non-dénonciation de crimes" à l’encontre du cardinal Barbarin, soupçonné d’avoir couvert les agissements pédophiles du père Preynat, lui offrant une promotion en pleine connaissance de cause. Dans ce dossier, cinq plaintes ont été déposées. Elles sont toujours en cours d’instruction.

EN SAVOIR + >>  Prêtre soupçonné de pédophilie à Lyon : une enquête préliminaire ouverte pour "non-dénonciation de crime"

Sur le même sujet

Lire et commenter