Periscope : Océane E. s'est-elle suicidée à cause d'un viol ?

Periscope : Océane E. s'est-elle suicidée à cause d'un viol ?

ENQUETE - Océane E., originaire d'Egly (Essonne), s'est donnée la mort mardi 10 mai en se jetant sur les rails du RER C. Elle a filmé et diffusé en direct son passage à l'acte sur Periscope. Metronews a recueilli les éléments de portrait de cette jeune femme, âgée de 19 ans, qui a envoyé un SMS à un proche accusant son ex-petit ami de l'avoir violée.

Ce mardi 10 mai, Océane E, 19 ans, passe une bonne partie de son après-midi sur l’application Periscope. En tout, elle s'y connecte à cinq reprises. Dans son appartement à Egly (Essonne), la jeune femme brune aux longs cheveux ondulés fume cigarette sur cigarette, son chat sur les genoux. Les deux premières vidéos sont des tests. Au cours des trois autres qu’elle diffuse, quelques dizaines d’internautes lui envoient des messages, lui posent des questions. Ils sont curieux, car Océane - ou plutôt "ImanolTheCat" selon son pseudo - leur assure qu’ils "verront quelque chose vers 16 heures". Ces trois vidéos durent au total plus de deux heures.

"Agent hôtelier dans une maison de retraite"

Aux alentours de 16h30, la circulation du RER C est coupée à hauteur de la gare d'Egly. Sur les rails, le corps d'Océane est retrouvé. Les secouristes, dépêchés sur place, ne peuvent que constater son décès... et la présence d'un téléphone, qui a tout enregistré. Pourquoi cette jeune femme a-t-elle choisi de mettre fin à ses jours, et d'en diffuser les images en direct sur les réseaux sociaux ? Une amie, qui comme elle a fréquenté le collège Hubert Robert de Méreville, se souvient auprès de metronews d'une "fille heureuse", à l'époque, qui "rigolait pas mal".

A sa sortie du lycée Geoffroy-Saint-Hilaire d'Etampes, en 2014, Océane obtient un CAP pour être "agent de prévention et de médiation". Dans ses vidéos, la jeune femme, fan de tatouages, assure qu'elle est "agent hôtelier dans une maison de retraite", fait qu'aucun établissement spécialisé de la région n'a pu confirmer à metronews.

EN SAVOIR + >> Suicide d'une jeune femme sur Périscope : le parquet d'Evry ouvre une enquête

Son ex n'a "rien à déclarer"

Quant aux raisons de son mal-être, Océane ne les cache pas. En direct sur Périscope, elle évoque un "ex, qui l'a détruite, et continue de lui pourrir la vie." Dans son téléphone portable, les enquêteurs auraient retrouvé une vidéo dans laquelle elle accuserait ce même homme de viol. Une agression qui seraient survenue récemment à Perpignan. Par ailleurs, un SMS envoyé à un ami de son ex détaille qu'elle a choisi de mettre fin à ses jours "à cause du mal qu'il lui a fait", "des violences et un viol", rapporte en fin de journée le procureur d'Evry. Metronews a contacté ce jeune homme sur les réseaux sociaux. "Je n'ai rien à déclarer", coupe-t-il, refusant d'en dire davantage. 

Pour l'heure, une simple enquête pour connaître les raisons du décès a été ouverte par le parquet d'Evry. Elle a été confiée à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Palaiseau. "Aucune autre enquête n'est ouverte à l'heure actuelle ni à Evry, ni ailleurs", a précisé une source judiciaire auprès de metronews. Donc rien, pour l'instant, à Perpignan. Mais une autre source proche de l'enquête n'exclut pas que la justice se saisisse dans un second temps des accusations de viol de la jeune femme, si elles étaient avérées.

La jeune femme est décrite par ses proches comme psychologiquement fragile. Selon eux, elle s'était longuement épanchée sur ses relations difficiles avec son ancien compagnon. Son père a été entendu dans l'après-midi par les gendarmes. "Je ne souhaite pas m'exprimer devant les médias", a-t-il précisé au téléphone à metronews.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

EN DIRECT - Covid : 464.769 nouveaux cas en 24 heures, une première en France

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.