Plus d'un mois après son enlèvement, le petit Vicente retrouvé sain et sauf, son père mis en examen et incarcéré

DirectLCI
DÉNOUEMENT - Vicente avait été enlevé fin mars par son père dans un camp de gens du voyage. Depuis, malgré la levée de l'alerte enlèvement, les recherches n'avaient pas cessé. Le petit garçon âgé de 5 ans et demi a finalement été retrouvé sain et sauf près de Toulouse vendredi dernier. Son père, Jason Lopez, vient lui d'être incarcéré et mis en examen. Il risque 30 ans de prison.

L’alerte enlèvement avait été levée mais les enquêteurs n'avaient pas retrouvé sa trace. Kidnappé fin mars, Vicente a finalement été retrouvé sain et sauf vendredi dernier 5 mai près de Toulouse à bord d'une voiture au côté de son père. Ce dernier a été interpellé sans difficulté vers 21h par les policiers de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) et placé en garde à vue. Il est aujourd'hui mis en examen pour "évasion d'un détenu bénéficiant d'une permission de sortie" et "arrestation, enlèvement et séquestration d'un mineur de quinze ans" et incarcéré. Il risque 30 ans de prison.


"L'enfant va bien, il sera peut-être hospitalisé pour examen médical, avant d'être sans doute restitué à sa mère sous réserve de l'avis du juge d'instruction", avait précisé  le procureur de la République Éric Maillaud. Son rapt, dans un camp de gens du voyage à Clermont-Ferrand, avait donné lieu à l’activation du dispositif alerte enlèvement. Il avait été levé sans succès au bout de 24h.

Le 30 mars, Jason Lopez, le père de l’enfant, avait fait irruption dans le camp de son ex-compagne et de ses deux enfants, situé dans le quartier du Brézet à Clermont-Ferrand. "Il s'est garé devant la caravane, le petit venait juste de sortir et était en train de pisser. Il l'a chopé par le bras et il l'a mis dans la voiture. Il disait : "Bougez pas, bougez pas. Appelez pas les gendarmes". Je me suis approchée quand même de lui, il m'a mis un coup dans le visage avec l'arme à la main", racontait alors la mère de Vicente, Dolorès Lopez. La garde des enfants nourrissait, au sein du couple, un conflit violent. 

Jason Lopez, un homme au lourd casier judiciaire

Âgé de 28 ans, Jason Lopez fait partie d’un clan de gens du voyage connu pour ses provocations à l’égard de ses rivaux. Il s’était évadé du centre pénitentiaire de Riom (Puy-de-Dôme) lors d'une sortie à vélo.


Moins d'un mois après, il avait été visé par des tirs et avait lui-même téléphoné aux gendarmes pour les prévenir de sa mésaventure avant de disparaître à nouveau dans la nature. Les quatre suspects, son ex-beau-père et ses trois fils, avaient été mis en examen pour "tentative d'assassinat". Placés en détention, à l'exception du plus jeune des enfants, dans l'attente de leur procès, ces derniers clament leur innocence.

Plus d'articles

Sur le même sujet