Plusieurs tombes profanées en Haute-Marne et dans les Vosges

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Plusieurs tombes juives ont été profanées le week-end dernier à Bourbonne-les-Bains dans la Haute-Marne et plusieurs tombes chrétiennes l'ont été à Fresnes-sur-Apance dans le même département et à Fouchécourt dans les Vosges. Le ministre de l'Intérieur a condamné "avec fermeté" ces actes.

Trois cimetières visés à quelques heures d'intervalle, plusieurs enquêtes ouvertes par la police et la gendarmerie et des auteurs en fuite. En trois jours, plusieurs tombes ont été profanées sur trois communes françaises. 

Deux profanations ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, l'une à Fresnes-sur-Apance (Haute-Marne), concernant 11 tombes, l'autre à Fouchécourt (Vosges), sur sept sépultures, ont précisé à l'AFP le procureur de Chaumont, Frédéric Nahon, et le maire de Fouchécourt, Jacques Munier.

Dans le premier cas, il s'agit d'un cimetière communal regroupant plusieurs confessions, et dans le deuxième cas de sépultures chrétiennes, mais il n'y a aucun élément laissant supposer une connotation religieuse.  Une troisième vague de profanations, concernant cette fois sept tombes juives, a été découverte lundi à Bourbonne-les-Bains (Haute-Marne), sans que l'on sache quand les faits ont eu lieu. Là non plus, faute d'inscription ou de tag, les enquêteurs n'ont relevé aucune "connotation évidente antisémite, à ce stade", selon le procureur de Chaumont.

Des cercueils ouverts

A chaque fois, des pierres tombales ont été déplacées afin de révéler les cercueils. Par ailleurs, dans les trois cas, le ou les auteurs ont même ouvert un cercueil. On ignorait ce lundi soir si le ou les auteurs des faits commis sur les trois communes étaient ou non les mêmes. Les investigations se poursuivent. 

"Soutien aux familles"

Dans un communiqué publié ce lundi, Matthias Fekl, ministre de l'Intérieur, a "condamné avec fermeté la profanation" de ces tombes. "Ce week-end puis ce lundi matin, les forces de police et de gendarmerie ont constaté la profanation de plusieurs tombes juives dans le cimetière de la commune de Bourbonne-les-Bains et de plusieurs tombes chrétiennes à Fresnes-sur-Apance et Fouchécourt, précise la place Beauvau. Ces actes inacceptables appellent une réponse ferme. Les enquêtes devront permettre d'identifier les auteurs et de préciser les mobiles de ces actes". 

Matthias Fekl a adressé "tout son soutien aux familles des victimes de ces dégradations ainsi qu'aux autorités des communes concernées". 

Lire et commenter