Prise d'otages à Roubaix : plusieurs malfaiteurs "activement recherchés"

Prise d'otages à Roubaix : plusieurs malfaiteurs "activement recherchés"

DirectLCI
CAVALE - Plusieurs hommes, soupçonnés d'avoir pris en otages mardi soir un directeur de banque et sa famille, sont activement recherchés. Le procureur de la République de Lille a fait savoir qu'il s'agissait d'une affaire "de grand banditisme", prise très au sérieux.

"Il s'agit d'une affaire de grand banditisme". Le procureur de la République de Lille a été formel ce mercredi matin, au sujet de la prise d'otages survenue la veille au soir à Roubaix, dans le Nord : les malfaiteurs qui ont opéré ne sont pas des tendres. Et certains d'entre eux sont toujours en fuite.

Les faits remontent à mardi soir. Plusieurs hommes font irruption dans une maison située entre l'allée Van-Gogh et le boulevard Edouard-Vaillant. Prenant en otages un couple avec ses deux enfants, dont un bébé de 11 mois. But de l'opération : conduire le père de famille, directeur d'agence du Crédit municipal de Roubaix, à son établissement pour le forcer à en ouvrir les coffres.

Un malfaiteur retrouvé mort

Les policiers de la BAC (brigade anti-criminalité) interviennent rapidement. Ils interpellent d'abord l'un des malfaiteurs présents, avant d'être mis en joue par un autre, muni d'une Kalachnikov, sur lequel ils font feu. C'est à ce moment-là que, "dans la confusion", le banquier parvient à s'échapper.

Au terme de l'opération, un des malfaiteurs a été retrouvé mort à l'intérieur de la maison. Le procureur a fait savoir qu'il était "très défavorablement connu des services" de police. Son autopsie aura lieu jeudi. Un autre, qui s'était caché, a été retrouvé dans un jardin attenant à l'habitation. Lui aussi était "défavorablement connu" des autorités. Les autres sont en fuite.

Pour les besoins de l'enquête, le procureur n'a pas souhaité préciser combien de malfaiteurs étaient aujourd'hui recherchés. Le parquet a saisi la JIRS (Juridiction interrégionale spécialisée) de Lille, compétente en matière de criminalité organisée, qui va travailler avec la DIPJ (direction interrégionale de la police judiciaire) de Lille.

EN SAVOIR + >> Prise d'otages à Roubaix

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter