Prisma Media : la police traque le corbeau

Prisma Media : la police traque le corbeau

TELE MOREAU - Un nouvel élément a été retrouvé dans le cadre de l'enquête sur les menaces de mort à Prisma Media. Un des salariés pourrait être mis en cause

Depuis juillet 2017, les salariés de Prisma Media reçoivent des courriers anonymes inquiétants contenant des balles d'arme à feu ou des cartouches de fusil. En juin 2018, sept salariés ont reçu des lettres de menaces et des injures. Une enquêtre préliminaire est ouverte pour menace de mort. Sur l'une des dernières lettres, on a pu retrouver une trace génétique. Il s'agit de celle d'un homme et il pourrait bien s'agir d'un employé de Prisma Media. La police judiciaire a ainsi prélevé l'ADN de 350 salariés masculins, une opération inédite au pays. Les tests seront-ils concluants ?

Ce vendredi 31 août 2018, Thierry Moreau, dans sa chronique "Les Médias", nous parle de l'affaire qui secoue Prisma Media depuis 2017. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 31/08/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS appelle à cesser la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter