Prison de Meaux : trois surveillants accusés de viol placés en garde à vue

Prison de Meaux : trois surveillants accusés de viol placés en garde à vue

VIOL - Trois surveillants de la prison de Meaux ont été placés en garde à vue, ce lundi, une semaine après qu'un détenu a déposé une plainte pour viol contre eux, a-t-on appris lundi 16 octobre.

Quelques jours après l'ouverture d'une enquête pour viol, suite à la plainte déposée par un détenu, trois surveillants de la prison de Meaux ont été placés en garde à vue, selon une information de l'AFP confirmée à LCI. Si l'enquête ne fait que commencer, les médecins qui ont examiné le plaignant, emmené à l'hôpital par le commissariat de Meaux, ont pu constater sur lui des lésions qui pourraient être compatibles avec ses déclarations, selon nos informations.

Les surveillants avaient été convoqués ce lundi à 10h, pour être placés en garde à vue, pour une durée de 48 heures. Selon le témoignage du détenu, nié, la semaine passée, par les surveillants, c'est "après une tentative de rébellion" qu'il aurait ensuite "été immobilisé par trois surveillants", avant que l'un d'entre eux ne le viole "à l'aide d'une matraque".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Lire et commenter