Prison de Nancy : le détenu s'est rendu

Prison de Nancy : le détenu s'est rendu

SOCIÉTÉ - La prise d'otage d'un gardien par un détenu au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a pris fin lundi après-midi sans violence. Un détenu muni d'une arme blanche avait pris en otage un gardien.

La prise d'otage aura duré trois heures. Un détenu muni d'une arme blanche a pris en otage un gardien lundi en début d'après-midi au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Le forcené s'est finalement rendu "aux équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) de l'administration pénitentiaire et va être placé en garde à vue", a indiqué l'administration pénitentiaire. Le surveillant n'a subi "aucune violence physique".

Le procureur de Nancy s'était rendu sur place à l'annonce de la prise d'otages, ainsi que les Eris. L'administration pénitentiaire a daté le début de la prise d'otage à 13h15. Selon un journaliste de Radio France via Twitter , le détenu "n'aurait pas supporté qu'on lui retire son téléphone portable."

"Aucun mauvais traitement"

Le secteur "centre de détention" où s'est déroulé la prise d'otage désigne l'endroit où sont détenues les personnes condamnées à des peines comprises entre un et cinq ans de prison, a dit à l'AFP David Daems, un responsable de FO pénitentiaire.

Mis en service en juin 2009, le centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville a une capacité de 690 places, dont 240 au quartier "centre de détention" où sont hébergés 226 détenus. L'établissement compte actuellement 326 personnels pénitentiaires, dont 300 personnels de surveillance.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Saône-et-Loire : une adolescente meurt électrocutée avec le chargeur de son téléphone portable

Dose de rappel : on n'y arrivera pas sans Moderna

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.