Procès du Carlton : DSK nie avoir su qu'il s'agissait de prostituées

Procès du Carlton : DSK nie avoir su qu'il s'agissait de prostituées
FAITS DIVERS

JUSTICE - Journée cruciale ce mardi au tribunal correctionnel de Lille : Dominique Strauss-Kahn s'exprime à la barre pour répondre aux accusations de proxénétisme aggravé. Pour ces faits, il encourt 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

C'est la journée que tout le monde attend : celle où la parole est donnée à l'accusé le plus médiatique de cette histoire, Dominique Strauss-Kahn. Trois ans et demi après les premières fuites dans la presse sur son éventuelle implication dans l'affaire dite du Carlton, l'ancien patron du FMI s'exprime enfin à la barre, jusqu’à mercredi. Il doit répondre aux accusations de proxénétisme aggravé , pour lesquelles il encourt 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

Dans un premier temps, une lettre écrite de la main de Dominique Strauss-Kahn a été lue par le tribunal correctionnel de Lille. "Je n'ai commis ni crime ni délit", y écrit le socialiste. Cette lettre a été remise aux experts par DSK en personne, qui a refusé l'expertise psychiatrique ordonnée. A l'époque, est-il expliqué dans la lettre, il avait le sentiment qu'elle ne contribuerait pas à la manifestation de la vérité et il avait la "certitude" que ses propos, tronqués, se retrouveraient "inévitablement" dans la presse.

Témoignage glaçant de Jade

Dans un deuxième temps, Dominique Strauss-Kahn a été interrogé par le président du tribunal. Là, il a nié avoir jamais eu connaissance de la présence de prostituées lors des soirées visées par le dossier de proxénétisme. A la question : avez-vous eu connaissance de "l'aspect prostitutionnel" de ces soirées, DSK a ainsi répondu un laconique : "non". "Vous n'avez pas changé d'avis ?" lui a alors demandé le président. "Sur la connaissance de l'aspect prostitutionnel ?  Non", a répété l'ancien patron du FMI.

LIRE AUSSI >> Carlton : les témoignages tournent autour de DSK

Prochaine étape pour DSK : faire face à ses accusatrices, sur fond sans doute d'allusions à ses goûts sexuels. A Jade, en particulier, dont les témoignages depuis le début du procès sur le monde de la prostitution n'ont pas manqué de glacer l'auditoire.

Plus d'informations à venir sur metronews.fr...

EN SAVOIR +

>> Carlton : Dodo la Saumure entre en scène

>> PHOTOS - Les hommes clés de la sulfureuse affaire du Carlton

>> Retrouvez notre dossier sur le procès du Carlton

Suivez les débats en direct sur Twitter avec notre journaliste sur place :

Lire et commenter