Procès du Carlton : "Mes prostituées sont indépendantes"

Procès du Carlton : "Mes prostituées sont indépendantes"
FAITS DIVERS
DirectLCI
INTERVIEW - Dominique Alderweireld, plus connu sous le nom de Dodo la Saumure, fera partie des têtes d'affiche du procès du Carlton qui s'ouvre lundi à Lille. Aux côtés de Dominique Strauss-Kahn, et de douze autres prévenus, il est poursuivi pour "proxénétisme aggravé". Celui qui se définit non sans ironie comme un "souteneur qui aide les filles à faire leur métier" nie toute implication dans l'affaire qui a assis sa notoriété. Et s'amuse de la "démesure" d'une justice "moralisatrice".

Le tenancier de maisons closes belges le plus connu de France est appelé à la barre la semaine prochaine dans le procès dit du Carlton. Aux côtés de Strauss-Kahn, l'autre Dominique, Alderweirel aka "Dodo la Saumure", devra répondre des faits de proxénétisme aggravé devant le tribunal correctionnel de Lille. Accusé d'avoir "fourni des filles" notamment à l'ancien patron du FMI, l'homme à la grande gueule réfute avec aplomb. Sa compagne et associée Béatrice Legrain est accusée des mêmes faits. Entretien téléphonique avec un homme affable, un brin roublard, que la justice "n'effraie pas".


A quelques jours de l'ouverture du procès, dans quel état d'esprit êtes-vous ?


Je suis allé me faire blanchir les dents en Espagne et j'ai mis les costumes du dimanche de côté. Je suis serein. Sérieusement, on ne me reproche pas grand-chose, c'est le procès de la morale, ce n'est pas de la justice.


Vous risquez tout de même dix ans de prison pour proxénétisme aggravé...


Les treize autres inculpés sont aussi poursuivis pour proxénétisme aggravé. En France, avec l'article 225 du code pénal , vous présentez une prostituée à vos amis et ça devient du proxénétisme aggravé. Entre les qualifications et la réalité des choses, il y a un monde. Je ne pense pas que DSK ait mis 'des coups' aux filles pour toucher un salaire. Vous croyez que c'est le problème du XXIe siècle de savoir s'il allait aux putes ou pas, on se fout la gueule du monde !


"Sans DSK, pas de procès"


A vous entendre, c'est le procès de l'hypocrisie...


C'est du grand n'importe quoi, une pantomime ! Tout le monde sait que ce procès vise à descendre DSK, même si c'est vrai qu'il a tendu le bâton pour se faire battre. Mais sérieusement, il y a préjudice pour qui dans cette histoire ? Des entrepreneurs qui paient des filles, il y en aura toujours. Sans DSK, pas de procès. Autrement on fait des procès tous les jours Porte Maillot, 50% des clients des hôtels là-bas descendent pour ça.


On vous reproche d'avoir "fourni des filles" dans la région lilloise, à Paris et aux Etats-Unis. Que répondez-vous ?


J'ai deux prostituées de mes établissements qui ont fréquenté des cercles libertins et une qui a eu des rapports avec Dominique Strauss-Kahn. Mais mes 'filles' ont un contrat d'indépendance, si elles veulent se prostituer en France, c'est leur problème. Elles sont libres de faire ce qu’elles veulent en dehors de mes établissements.


Votre compagne a notamment accompagné une prostituée lors de ce rendez-vous libertin, à Paris, auquel participait Dominique Strauss-Kahn...


Oui, elle est allée à un déjeuner avec DSK et d'autres au restaurant parisien "L'Aventure" avec une autre fille. Cette dernière a eu des rapports avec DSK et Béa (sa femme, ndlr) a fait une fellation à Roquet (ex-patron d'une filiale d'Eiffage également accusé, ndlr) avec qui d'ailleurs, j'ai de bonnes relations. Elles ont été payées directement. Ma compagne a 41 ans, cela fait 23 ans qu'elle se prostitue, elle fait un métier honorable. Elle n'a rien fait d'autre que son boulot.


Et vous n'avez jamais joué les "intermédiaires" ?


Je n'ai jamais fourni aucune fille en France, ni ailleurs. Et encore moins touché de l'argent. Effectivement, je connais du monde, donc quand on m'a demandé s'il y avait beaucoup de filles dans mes établissements, j'ai dit "oui". Qu'ils les aient connues grâce à moi, je ne le nie pas, tout le monde sait que je tiens des maisons de tolérance en Belgique. Mais je n'ai rien fourni du tout, ils sont venus les chercher comme des grands, point final.

Plus d'articles

Lire et commenter