Projet d'attentat de Villejuif : une 3e arrestation, Collomb évoque "des liens" avec la Syrie

DirectLCI
TERRORISME - D'après nos informations, un troisième homme a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'enquête sur le projet d'attentat avorté de Villejuif (Val-de-Marne). Ce jeudi matin, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, évoque "des liens et des communications téléphoniques" avec le théâtre syrien.

L'enquête sur la cellule terroriste présumée découverte par hasard par un plombier à Villejuif (Val-de-Marne) avance. D'après nos informations, un troisième homme a été interpellé dans l'enquête sur ce projet d'attentat avorté. Ce nouveau suspect a été arrêté dans la nuit de mercredi à jeudi, un peu après 1 heure du matin en région parisienne par les enquêteurs de la Section anti-terroriste de la Brigade criminelle du Quai des Orfèvres et ceux de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure). 

En vidéo

Opération antiterroriste : le profil des deux hommes interpellés à Villejuif

Son interrogatoire peut durer 96 heures au total. L'occupant de l'appartement transformé en laboratoire d'explosifs et l'homme de 47 ans qui l'accompagnait mercredi au moment de leur arrestation au Kremlin Bicêtre, eux, sont toujours en garde à vue. Tous sont totalement inconnus des services de renseignement français.

Invité de Franceinfo ce jeudi matin, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a évoqué "des liens et des communications téléphoniques" avec "le théâtre irako-syrien". Il a assuré que "ces gens étaient liés au terrorisme". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter