Pyrénées-Orientales : le violent feu de forêt à la frontière avec l'Espagne circonscrit par les pompiers

DirectLCI
VICTOIRE - La maîtrise des flammes, qui ont parcouru quelque 190 hectares, ont mobilisé 380 pompiers, dont certains venus de Catalogne, tout la nuit au-dessus de la commune du Boulou. La vigilance est néanmoins toujours de mise pour les prochaines heures.

Ils ont lutté toute la nuit. Les pompiers sont parvenus à circonscrire samedi à 11h l'important incendie de forêt qui avait débuté la veille en fin d'après-midi au-dessus de la commune du Boulou, dans les Pyrénées-Orientales. Poussées dès le départ par un vent violent, les flammes ont détruit plus de 130 hectares en deux heures, parcourant 190 hectares au total. Le feu avait été "fixé au cours de la nuit" vers 4h30, avaient indiqué les pompiers, qui avaient mobilisé quelque 380 de ses hommes dont certains venus de Catalogne, et 70 véhicules.

Deux Trackers, un Dash, un hélicoptère Dragon 66, un hélicoptère bombardier d'eau espagnol ainsi que quatre Canadair ont participé à ces opérations aériennes. Samedi, en début de matinée, les effectifs avaient été réduits à 300 sapeurs-pompiers puis encore ramenés à 180 en milieu de matinée. Mais, selon le capitaine Céline Sobecki, il était nécessaire de "rester très vigilant" dans les prochaines heures en raison d'une tramontane qui devait se renforcer avec des rafales attendues dans l'après-midi de 50 à 70 km/h et une chaleur qui allait s'accentuer.  "Il y a encore des risques de saut de flammes ou de reprise", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Quatre pompiers ont ét légèrement blessés dans cette intervention, souffrant de coups de chaleur ou de coupures. Dès vendredi soir, la préfecture avait décidé de fermer la D900 entre le Boulou et Le Perthus, et l'Autoroute A9 entre Perpignan Sud et la frontière espagnole en raison de l'importance de la fumée et des risques de saut de feu. Les poids lourds à la frontière avaient  été placés sur une zone de stockage.  Les routes avaient été rouvertes vers 1h.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter