Que risque Nabilla pour avoir violé son contrôle judiciaire ?

Que risque Nabilla pour avoir violé son contrôle judiciaire ?

DirectLCI
JUSTICE - La jeune star de la téléréalité a reconnu avoir violé son contrôle judiciaire, en se rendant en Suisse avec son compagnon Thomas Vergara. Toujours mise en examen, Nabilla s'expose à un sérieux retour de bâton, le contrôle judiciaire étant strictement encadré par le code de procédure pénale.

La jeune star prend des libertés avec la justice. Nabilla Benattia a reconnu la semaine dernière avoir violé son contrôle judiciaire, en voyageant avec Thomas Vergara en Suisse mi-décembre, sans autorisation de la justice. Le parquet de Nanterre a ouvert mi janvier une enquête pour "non-respect des obligations du contrôle judiciaire".

EN SAVOIR + >> Nabilla reconnaît avoir violé son contrôle judiciaire  

Toujours mise en examen depuis novembre 2014 pour avoir porté des coups de couteau à son compagnon Thomas Vergara, Nabilla est sous le coup d’un contrôle judiciaire strict qui lui interdit, entre autres, de quitter le territoire français et de rentrer en contact avec la victime. Or, ces derniers mois, la jeune femme a pris des libertés concernant son contrôle judiciaire, s’affichant à plusieurs reprises aux côtés de Thomas Vergara et lors de voyage hors de France, qu’elle partage sur les réseaux sociaux.

Retour en détention provisoire jusqu'au procès

Mais que risque la starlette pour avoir violé son contrôle judiciaire ? Elle encourt théoriquement une révocation de son contrôle judiciaire, et un retour immédiat en détention provisoire jusqu’au procès, qui doit se tenir dans les mois à venir . "Si la personne mise en examen se soustrait volontairement aux obligations du contrôle judiciaire, le juge d'instruction peut décerner à son encontre mandat d'arrêt ou d'amener, prévient en effet l'article 141-2 du code de procédure pénale. Il peut également ( ) saisir le juge des libertés et de la détention aux fins de placement en détention provisoire". Mais à ce jour, le parquet n’a pas encore pris de décisions sur d’éventuelles poursuites.  

À LIRE AUSSI 
>>
Nabilla dans "Les Anges 8" : la justice dit non !  
>>
Toute l'affaire Nabilla 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter