Qui est Karim Ouali, ce Français qui figure parmi les plus recherchés d’Europe ?

DirectLCI
POLICE – La France vient d’inscrire un nouveau ressortissant à la liste "Most Wanted" d’Europol, 60 des criminels les plus recherchés du continent.

Voilà plus de cinq ans que Karim Ouali a pris la poudre d’escampette. Ce Francilien de 40 ans est soupçonné d’avoir tué un de ses collègues le 27 avril 2011 dans une tour de contrôle de l’aéroport international Bâle-Mulhouse. Sept coups de hache artisanale. Un acte prémédité puisque selon nos informations, les enquêteurs ont retrouvé à son domicile "des écrits" annonçant son geste.

 

Depuis 5 ans, Karim Ouali est introuvable. Mais les enquêteurs sont persuadés qu’il est vivant. Et qu’il est même très intelligent puisqu’il a organisé sa fuite. "Nous savons qu’il a envoyé son téléphone portable à une adresse inconnue en Suisse juste après le meurtre. Cela a mis les enquêteurs sur une fausse piste. Le temps qu’il traverse les frontières avec des voitures relais", explique à LCI Christophe Foissey, le chef de la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF).

Captivé par la figure du Joker

Cet homme fait ce samedi son entrée dans la liste des fugitifs les plus recherchés du continent. Il s’agit de soixante criminels qu’Europol recherche à tout prix. Avec parfois des récompenses. Les enquêteurs misent sur la médiatisation de l’affaire pour le retrouver. Car il a des signes distinctifs qui ne peuvent pas passer inaperçus : deux tatouages aux formes géométriques sur le torse et la cuisse.

 

En outre, il vouerait une passion sans limite au personnage du « joker ». En effet, une carte de jeu de cette figure a été retrouvée dans sa voiture. Ce qui fait dire à une source proche de l’enquête qu’il « semble être captivé par cette figure ». 

9 fugitifs arrêtés grâce à "Most Wanted"

Pourtant, ce contrôleur aérien brillantissime avait tout pour réussir. Il était sorti major de sa promotion, diplômé de l’Ecole nationale de l’aviation civile (ENAC) en 1999. Les policiers ont bon espoir de le retrouver ailleurs dans un autre pays européen. D’où la diffusion large de sa fiche de recherche. Depuis la création du programme"Most Wanted » par Europol il y a un an, 24 fugitifs ont été retrouvés. Dont neuf exclusivement grâce aux signalements des citoyens.

 

Pourtant, ce contrôleur aérien brillantissime avait tout pour réussir. Il était sorti major de sa promotion, diplômé de l’Ecole nationale de l’aviation civile (ENAC) en 1999. Les policiers ont bon espoir de le retrouver ailleurs dans un autre pays européen. D’où la diffusion large de sa fiche de recherche. Depuis la création du programme "Most Wanted" par Europol il y a un an, 24 fugitifs ont été retrouvés. Dont neuf exclusivement grâce aux signalements des citoyens.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter