Qui était William Gomis, le footballeur de 19 ans tué par balles à La Seyne-sur-mer ?

Qui était William Gomis, le footballeur de 19 ans tué par balles à La Seyne-sur-mer ?

DirectLCI
DRAME – Deux hommes ont été abattus à La Seyne-sur-mer (Var) dans la nuit de dimanche à lundi. Parmi eux, William Gomis, un footballeur de 19 ans, qui évoluait à Saint-Etienne jusqu'en juin dernier.

Les forces de l'ordre ont retrouvé pas moins de 24 douilles de kalachnikov sur place. Selon Var Matin, il s’agit vraisemblablement d’un règlement de comptes, sur fond de trafic de stupéfiants. La fusillade, qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à La Seyne-sur-mer (Var), a fait deux victimes : un adolescent de 14 ans et un jeune homme de 19 ans. Ce dernier se nomme William Gomis. Il avait joué ces dernières années, au poste de défenseur, pour la réserve de l’AS Saint-Étienne. 


Le club lui rend hommage ce lundi. "Dirigeants, entraîneurs, joueurs et salariés du club sont profondément affectés par la disparition brutale de William et présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille. Apprécié de ses anciens coéquipiers et de ses éducateurs pour ses qualités humaines, le jeune joueur, qui aurait eu 20 ans en décembre prochain, a effectué toute sa formation au club où il était arrivé à l'âge de 15 ans, écrivent les Verts dans un communiqué. Aspirant puis stagiaire, il a quitté l'ASSE en juin dernier après son cycle de formation de cinq ans."

C’était un gamin qui avait tout le temps le sourire.Le recruteur qui l'avait fait venir à l'AS Saint-Etienne

Avant cela, William Gomis avait joué à Toulon, dans son département du Var. "William avait alors ébloui tout le monde lors d’une détection avant de signer en U17 première année à Saint-Etienne, raconte à 20 Minutes Mohamed Aït-Hida, le recruteur qui l’avait fait venir dans le Forez. C’était un gamin qui avait tout le temps le sourire et qui a été capitaine des Verts plusieurs saisons. La saison passée, il n’a par exemple pas perdu un seul match avec l’équipe réserve en N3 lorsqu’il était aligné."

S’il a refusé cet été une prolongation de son contrat amateur, c’est vraisemblablement parce qu’il a vu des joueurs plus jeunes que lui signer en professionnel à l'ASSE lors de ce mercato, ce qui a pu le vexer. Il est, en tout cas, retourné chez lui, dans son quartier de La Seyne-sur-mer. Selon le procureur de la République de Toulon, Bernard Marchal, plusieurs membres de sa famille avaient été mêlés à de précédents règlements de comptes. L’un de ses frères en était mort, selon Le Progrès.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter