Rapt de Jacqueline Veyrac : l'ex-gérant d'un restaurant de la femme d'affaires soupçonné d'être le commanditaire

DirectLCI
ENQUÊTE - Huit personnes ont été interpellées dans l'enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac à Nice, retrouvée saine et sauve mercredi. Parmi eux, un dénommé "Tintin", un paparazzi connu de la région, ainsi que l'ancien gérant d'un restaurant appartenant à la femme d'affaires. Celui-ci est soupçonné d'être le commanditaire.

L'enquête s'accélère dans l'affaire du rapt de Jacqueline Veyrac, retrouvée saine et sauve mercredi. La propriétaire du "Grand Hôtel" de Cannes, un palace de la Croisette, avait été victime d'un spectaculaire enlèvement près de chez elle lundi à Nice. La femme d’affaires de 76 ans a finalement été retrouvée vivante deux jours plus tard par un riverain dans le coffre du véhicule utilitaire avec lequel elle avait été enlevée. 


Depuis, huit personnes ont été placées en garde à vue  parmi lesquelles, l'ancien gérant locataire du restaurant La Réserve, propriété de la riche hôtelière. C'est cet homme que les enquêteurs soupçonnent d'être le commanditaire du rapt. Selon Le Parisien, il s'agit d'un Italien, Giuseppe S., qui aurait agi par vengeance . Depuis la liquidition judiciaire de l'établissement en 2009, il aurait nourri une rancoeur tenace envers la propriétaire qui avait repris la gestion de l'affaire après la liquidation. D'après le journal, il estimait qu'elle avait une dette envers lui. Et c'est autour de cet homme que se serait constituée l'équipe de ravisseurs.

Une affaire "complexe"

Parmi les personnes en garde à vue figurerait notamment un paparazzi bien connu de la région, surnommé Tintin. Ce quadragénaire est soupçonné d’avoir participé à la surveillance de la millionnaire de la Riviera avant son enlèvement.  Les enquêteurs ont acquis la certitude que Jacqueline Veyrac avait en effet fait l’objet d’une minutieuse filature de la part de ses ravisseurs avant leur passage à l’action.


Le procureur qui avait qualifié en début de semaine l'affaire de "complexe", "exceptionnelle" et "mystérieuse", avait souligné que cet enlèvement n'avait rien à voir avec les kidnappings contre rançon qui peuvent exister dans des pays de l'Est ou d'Amérique latine. "On n'est pas dans cette situation, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse mercredi soir. Il y a quelque chose qui reste en relation très personnelle avec la victime, cela reste l'hypothèse forte". Ses ravisseurs encourent jusqu'à dix ans de réclusion pour enlèvement et séquestration en bande organisée.

Lire aussi

En vidéo

Enlèvement : Jacqueline Veyrac retrouvée entravée dans un utilitaire à Nice

VIDÉO - "Que la piste familiale soit écartée, c'est un grand soulagement pour elle" selon son avocate

En vidéo

Rapt de Jacqueline Veyrac : "Que la piste familiale soit écartée, c'est un grand soulagement pour elle" selon son avocate

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter