"Répondez-nous !" : l'appel des parents d'Arthur Noyer à Nordahl Lelandais pour connaître la vérité

APPEL - Après le rebondissement dans l'affaire Maëlys le 14 février, qui a vu Nordahl Lelandais reconnaître avoir tué la petite fille, les parents du caporal Arthur Noyer, dont le crâne a été retrouvé en septembre dernier, demandent au suspect de dire la vérité concernant la mort de leur fils.

Ils espèrent connaître enfin la vérité sur la mort de leur fils. Après les aveux de Nordahl Lelandais le 14 février dernier concernant la mort de la petite Maëlys, disparue lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, les parents d'Arthur Noyer, disparu le 12 avril de la même année à Chambéry, et dont le corps a été découvert au col de Marocaz, en Savoie, ont lancé un appel à destination du suspect, mis en examen pour assassinat dans cette affaire.


Au Parisien vendredi, Me Bernard Boulloud, l'avocat des parents d'Arthur Noyer, a ainsi déclaré : "Les parents d’Arthur Noyer, son frère, sont dans une souffrance terrible. Ils m’ont demandé de lancer un appel à monsieur Lelandais pour qu’il nous dise la vérité." "Qu’il nous dise ce qu’il a pu faire à Arthur si c’est lui qui est l’assassin. Nordahl Lelandais a déjà reconnu dans le cadre de l’affaire Maëlys, la mort de la petite. Il est donc dans une logique d’aveux. Sa parole commence à se libérer. C’est pour nous une lueur d’espoir", indique l'avocat au quotidien français, ajoutant qu'il est plus "délicat" de "se libérer du meurtre d’une petite fille" que de celui "d’une personne adulte". "Il a pourtant finalement franchi le pas. Alors que beaucoup pensaient qu’il ne parlerait jamais", déclare Me Bernard Boulloud.

Nous attendons qu’il fasse pareil pour Arthur Noyer.Me Bernard Boulloud, avocat des parents d'Arthur Noyer.

"Nous attendons qu’il fasse pareil pour Arthur Noyer. C’est pour cela que nous lui lançons cet appel. Répondez-nous ! Répondez à la justice, Monsieur Lelandais", implorent ainsi Cécile et Didier Noyer, les parents du caporal de 23 ans, ainsi que Quentin, son frère, par le biais de l'avocat. "Ce que l’on attend, c’est que cette partie d’humain en lui se réveille. On est prêt à tout entendre. Mais qu’il nous dise très rapidement ce qui est arrivé. Car chaque jour qui passe est un jour de souffrance supplémentaire pour la famille d’Arthur. Et cela devient véritablement insupportable. Nous attendons donc ses révélations. (...) Si ce n’est pas lui qui a tué Arthur, qu’il nous apporte les éléments qui pourraient le disculper. Si la piste Lelandais doit se refermer, on voudrait qu’elle se referme vite. Afin que l’on puisse concentrer les recherches sur d’autres personnes", demande la famille du chasseur alpin décédé.


Dans cette affaire, Nordahl Lelandais, a été entendu le 5 février dernier par les juges d'instruction de Chambéry enquêtant sur la mort du jeune militaire, pour la première fois depuis sa mise en examen le 20 décembre dernier. Un rapprochement avait été fait notamment grâce à la téléphonie entre le suspect et le militaire disparu. Les deux téléphones du premier "avaient déclenché entre 23H48 et 3H41 les mêmes relais" que celui du caporal Noyer, qui était semble-t-il monté dans un véhicule non identifié.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Affaires Maëlys et Arthur Noyer : l’inquiétant Nordahl Lelandais

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter